Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka

Ellie Goldstein, modèle trisomique, nouveau visage de Gucci

La marque de luxe Gucci mise sur la diversité pour promouvoir son dernier mascara, L'obscur. Sa nouvelle égérie ? Ellie Goldstein, une jeune mannequin de 18 ans, porteuse de trisomie 21, fait sensation sur les réseaux sociaux. Une idée lumineuse !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Une mannequin trisomique qui pose pour une marque de luxe et fait la une d'un magazine de mode ? Jadis impensable dans le monde impitoyable et très « normé » de la haute-couture, l'ouverture à la diversité se démocratise depuis plusieurs années. La marque de luxe Gucci a ainsi jeté son dévolu sur Ellie Goldstein, une jeune mannequin britannique de 18 ans porteuse de trisomie 21, pour promouvoir son nouveau mascara L'obscur. A ses côtés, une autre beauté atypique, Enam Asiama, modèle queer. Une première pour la griffe italienne qui prône ainsi le « body positive » et bouleverse les diktats de la beauté.

La diversité plébiscitée

Passionnée de danse et de théâtre, Ellie Goldstein a un goût certain pour l'art, sous toutes ses formes. En 2017, elle découvre la photo et signe avec Zebedee management, une agence londonienne spécialisée dans le recrutement de mannequins en situation de handicap ou atypiques, et pose pour de célèbres marques telles que Nike... Jusqu'à devenir l'égérie de Gucci. Publié sur le compte Instagram de la marque florentine, le portrait de la rayonnante Ellie affole la toile. Avec plus de 820 000 « likes » et des milliers de commentaires bienveillants au compteur, il devient rapidement le post le plus apprécié du compte de l'enseigne de luxe. Parmi ses admirateurs, le magazine de mode Vogue Italia, qui publiera prochainement ces clichés hors normes. Un « rêve » éveillé pour la prometteuse Ellie qui n'est, semble-t-il, pas près de prendre fin...

Les mannequins trisomiques font sensation

La trisomie 21, à la mode ? En 2019, Kate Grant, égérie de la marque de cosmétiques Benefit, ouvrait le bal en vantant les mérites d'un mascara (article en lien ci-dessous). Une première dans l'industrie de la beauté ! Un an plus tôt, Lucas Warren devenait le nouveau visage de la marque d'aliments pour bébé Gerber. Madeline Stuart, quant à elle, fait sensation à chacune de ses apparitions depuis plus de quatre ans. En 2017, elle passait de mannequin à styliste en présentant sa marque « 21 reasons why » à la Fashion week de New-York. Des initiatives, certes plus courantes, mais qui sont encore loin d'être la norme, comme le pointe Zebedee management. Selon elle, « seuls un ou deux mannequins sur 10 000 seraient en situation de handicap ».

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr."

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.