CGI propose 120 postes en CDI, postulez

À Paris, des abribus tactiles repèrent les lieux accessibles

Résumé : Dès octobre 2016, l'application mobile Accessible.net est disponible, pour un an, sur une centaine d'arrêts de bus parisiens équipés d'écrans tactiles. Un dispositif numérique récompensé lors d'un concours lancé par la Ville de Paris.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Disséminés dans différents quartiers de la Capitale, une centaine de nouveaux abribus tactiles sont désormais équipés de l'application Accessible.net. Disponible durant un an, cette interface (à la base un site internet développé par la société Kernix en 2012, et toujours disponible), permettra de rechercher et de découvrir tous les lieux - musées, restaurants, lieux publics - accessibles à proximité grâce à un système de géolocalisation. Plusieurs critères permettent d'affiner la recherche : zone géographique, type de lieu et de public… Une initiative qui sert directement les personnes en situation de handicap - physique, moteur, sensoriel - mais également les personnes âgées en perte d'autonomie.

Adaptée au handicap mental

En octobre 2016, Accessible.net est lauréate d'un concours organisé par la Ville de Paris et le groupe JCDecaux, spécialiste mondial de la publicité dans les transports et du mobilier urbain. « Une fois le lieu repéré sur l'écran, une fiche détaillée apparaît en un clic. Elle précise les références accessibilité en fonction du type de handicap », explique Laurence Bois, qui travaille pour le projet. Les personnes avec un handicap mental peuvent également consulter l'appli, très visuelle, qui ne s'encombre pas de beaucoup de textes. Sur la Toile, l'interface se décline en une plateforme spécifique pour les personnes non-voyantes. Elle est optimisée pour une consultation audio-décrite, en mode « lecteur d'écran ». En revanche, le système déployé dans les arrêts de bus ne dispose pas de ce mode de consultation.

Valoriser les démarches accessibilité

Le service est entièrement gratuit, pour l'utilisateur comme pour le responsable d'établissement, qui déclare lui-même ses équipements. Laurence Bois souligne l'importance de faire connaître le dispositif : « Grâce à cette visibilité, en informant sur l'accessibilité des lieux publics, l'appli souhaite valoriser les initiatives des établissements qui entreprennent, petit à petit, des démarches pour les personnes en situation de handicap. Ce qui représente souvent un cahier des charges conséquent ». Parmi les lieux répertoriés, certains ne sont pas entièrement labellisés ; s'ils ne répondent pas à tous les critères d'accessibilité, ils apparaissent sur la carte parce qu'ils s'engagent à devenir de plus en plus adaptés au handicap. De quoi encourager les autres établissements non accessibles à faire de même ?

© Accessible.net / Alexi Tauzin / Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-10-2016 par Walter Salens :
Bonjour, l'idéal serait d'avoir un retour sur le système par des utilisateurs réels. Dans le dernier §, une phrase de Laurence Blois est "amusante": "... les initiatives des établissements qui entreprennent, petit à petit, des démarches pour les personnes en situation de handicap. Ce qui représente souvent un cahier des charges conséquent ». Le "petit à petit" reste malheureusement exact, malgré les lois, les AdAp, le non-contrôle par l'administration de l'exécution réelle de ce qui est promis par les exploitants... Exact pour tout ce qui est la catégorie 5, cad la majeure partie des commerces de taille moyenne, non intégrés dans un centre commercial. C'est ainsi au client, le quidam, la personne handicapée.. de poser la question au commerçant sur ce qu'il a fait. Ne comptez pas sur les grandes associations pour le faire et de déposer plainte. Aux armes, courageux citoyens.

Le 26-10-2016 par Galy :
C'est très bien...

Mais ce serait encore mieux s'ils aménageaient les arrêts de bus pour les rendre véritablement accessibles pour les usagers en fauteuil roulant comme cela se fait depuis longtemps dans certaines villes - par exemple Grenoble !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches