Un robot pour visiter les salles inaccessibles d'un château

Résumé : A Oiron, un robot futuriste est entré dans l'histoire. Muni d'une caméra, il est manipulé à distance et permet ainsi aux visiteurs à mobilité réduite de visiter toutes les salles inaccessibles, depuis un écran télé. Une première mondiale.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Comment accéder aux salles d'un château ou d'un site historique lorsqu'on est un visiteur à mobilité réduite et que l'installation d'un ascenseur semble compromise ? Par robot interposé ! C'est cette option qu'a choisie le château d'Oiron (Deux-Sèvres). Depuis fin novembre 2013, le Centre des monuments nationaux a mis en service Norio (l'anagramme inversé d'Oiron !), 1m60. Ce robot flambant rouge permet aux visiteurs en situation de handicap moteur de déambuler dans ce monument atypique au fil des salles situées à l'étage pour une visite à la fois « distante » et « active ». Norio est bardé de capteurs pour éviter les obstacles et les œuvres.

Un poste de pilotage à distance

Depuis le « poste de pilotage », installé au rez-de-chaussée, face à un grand écran de télévision, le visiteur dirige, par l'intermédiaire d'une souris d'ordinateur ou d'un joystick, ce robot mobile parcourant les espaces des arts de la Renaissance, du XVIIe siècle et d'aujourd'hui : la salle d'armes, le cabinet des muses, le salon des émigrés ou encore la grande galerie peinte. Chaque « visiteur-pilote » reçoit, en direct, une transmission audio et vidéo HD de son cheminement et peut lui-même communiquer, via le robot, avec toutes personnes parcourant les mêmes lieux, qu'ils s'agissent d'amis, d'autres touristes ou d'un guide.

Une première mondiale ?

Ce projet fut imaginé il y a trois ans par des agents du château d'Oiron. Avec le soutien de roboticiens français de la jeune société « Droïds Company », Norio est devenu réalité. Un « avatar » simple d'utilisation, facilement manipulable par des néophytes, qui s'adapte aux contraintes imposées par la circulation d'une machine dans un monument historique ouvert au public. Selon les responsables du château, c'est une première mondiale !

Bientôt dans d'autres sites ?

Cette expérience inédite pourra sans doute être transposée dans d'autres monuments historiques, musées ou lieux culturels où un accès total est impossible pour une partie voire la totalité du public. Faute de mieux et tant pis pour l'ambiance, certes, mais l'initiative mérite néanmoins d'être saluée. Et selon Frédéric Henri, chargé des partenariats au château d'Oiron, « les visiteurs qui ont eu l'occasion de tester Norio se disent très satisfaits. Une dame en fauteuil, qui habite pourtant le village voisin, a pu visiter le château pour la première fois. En 40 ans ! Tous ont compris la problématique des lieux qui ne nous permet pas pour le moment d'envisager des travaux d'accessibilité et sont vraiment emballés. ».

Mise à disposition gratuite de Norio pour les visiteurs handicapés (il est conseillé de prévenir à l'avance pour éviter tout problème technique) + visite gratuite du château ainsi que pour leur accompagnateur. A noter que le château ne disposera de toilettes accessibles qu'au printemps 2014.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr