1 million € par an pour les athlètes paralympiques

Résumé : 1 million d'euros par an, c'est le montant de l'enveloppe débloquée par le gouvernement pour consolider la performance des athlètes paralympiques. Promise jusqu'en 2024. Mais pour quel usage ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Pas assez de moyens pour encourager la performance paralympique ? Comment y remédier avec l'objectif des Jeux de 2024, peut-être à Paris ? Les États généraux du sport de haut niveau se sont tenus en mars 2017. Dix mesures fortes ont été annoncées et 20 millions d'euros budgétés au crédit du CNDS (Centre national pour le développement du sport) dans le cadre de l'accompagnement aux Jeux à la fois olympiques et paralympiques. Une enveloppe supplémentaire annuelle d'un million d'euros est spécialement dédiée à la préparation des athlètes paralympiques.

Pour quel usage ?

« On s'est rendu compte que de paralympiade en paralympiade les performances devenaient totalement exceptionnelles et qu'aujourd'hui on a besoin de professionnaliser ce domaine, expliquait Thierry Braillard, secrétaire d'État en charge des Sports, le 1er mars 2017. Et, pour la professionnaliser, il faut de l'argent ! L'État veut être exemplaire en l'espèce ». S'inscrivant dans le plan « héritage 2024 », ce coup de pouce vise la mise en place d'un plan dédié et la création d'une cellule de la performance paralympique au sein de l'Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance).

Concrètement ?

Les détails sur la ventilation de cette enveloppe restent en suspens sans que le secrétariat au sport ni même le Comité sportif paralympique français ne soit en mesure, pour le moment, de préciser comment ce million sera dépensé. Cette mesure est mise en œuvre dès janvier 2017. Ce montant annuel est annoncé jusqu'aux Jeux de 2024, par l'actuel gouvernement. Reste à savoir ce qu'en fera le prochain…

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 10-03-2017 par PENAUD :
Pour avoir dirigé l'équipe de France Handisport tennis de table, pendant 22 ans dont 15 ans bénévolement et avoir connu d'excellents résultats, ceci est une bonne nouvelle, mais attention: Les médailles ne s'achètent pas il faut aussi que l'athlète décide un investissement personnel à la hauteur d'une telle aide.
L'erreur serait de penser qu'avec une aide financière on devrait résoudre tous les problèmes qui font que régulièrement notre équipe de France recule au classement mondial.
B.P.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches