Respire : 1200 km en 41 jours pour défier la mucoviscidose

Résumé : Le défi Respire est lancé ! Brian Crebouw parcourra 1200 km en 41 jours, du 1er mai au 10 juin 2017, pour promouvoir les bénéfices du sport dans la prise en charge de la mucoviscidose. Un challenge inédit à suivre de près !

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Aujourd'hui, à 29 ans, mes médecins et moi-même sommes convaincus que le sport m'a aidé à conserver une bonne condition physique. C'est pourquoi, je me suis lancé ce défi qui a pour but de recueillir des fonds destinés à lutter contre la maladie ». Brian Crebouw a 18 mois lorsque les médecins détectent sa mucoviscidose. L'espérance de vie des malades est alors d'une vingtaine d'années, et les spécialistes lui déconseillent toute activité physique soutenue. Et pourtant… Dix ans après la mort de Grégory Lemarchal, le jeune homme souhaite rendre hommage à son « modèle » et se lance un pari fou : courir à travers la France pour lutter contre la maladie, soutenu par le réseau Adaph (service d'aide à domicile). Son #defidemalade !

Le parcours du combattant

Brian a initié son parcours du combattant le 1er mai 2017 sur la presqu'île de Giens (83), où il a été soigné de 18 à 22 ans. Il sera de passage à Paris pour saluer la tour Eiffel le 30 mai et arrivera à Calais, sa ville natale, le 10 juin. Son défi, « Respire », consiste à parcourir 1 200 km en 41 étapes, soit en moyenne 30 à 40 par jour, en passant par 90 villes dont 75 centres de secours, clin d'œil à son activité de pompier volontaire. Pour relever ce challenge hors norme, Brian a suivi une préparation physique intense sur 2 ans. Il s'est également organisé pour avoir accès à ses traitements médicaux et est suivi par un camping-car tout au long de l'évènement afin de pouvoir dormir et se restaurer. Il peut également compter sur le soutien de son équipe et de sa femme pour assurer la logistique (kinésithérapie, préparation des repas...).

Le sport, c'est la vie !

Dans la foulée, Brian a créé l'association Respire, ensemble contre la mucoviscidose afin de soutenir les sportifs qui en sont atteints. En dépit des aprioris, cette maladie génétique qui affecte principalement les voies respiratoires et le système digestif n'est pas incompatible avec une activité physique. Cette dernière est d'ailleurs recommandée dans le cas de plusieurs pathologies et handicaps. L'action Solidaires en Peloton tente par exemple de dynamiser les personnes atteintes de sclérose en plaques via le sport (article en lien ci-dessous). Peu importe l'âge puisque le duo de frères handi-valide Théophile et Valentin ainsi que le jeune Léo et son père, à l'origine de Léo, coureur sur roulettes, participent à des triathlons pour repousser les barrières du handicap (article en lien ci-dessous). On ne compte plus les défis sportifs, parfois insensés, menés par des personnes handicapées qui, grâce au sport, déjouent tous les pronostics.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr