Enquête handicap et emploi : qu'en pensent les Français ?

Résumé : Selon une enquête, plus de 4 Français sur 5 se disent à l'aise à l'idée de travailler aux côtés d'une personne en situation de handicap. Un monde idéal où l'inclusion est entrée dans les mœurs ? C'est la magie des sondages...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

La prochaine « Semaine pour l'emploi des personnes en situation de handicap » se tiendra du 17 au 23 novembre 2014. A cette occasion, le CED, une association regroupant une équipe d'experts du recrutement, de la communication et de la formation sur les sujets du handicap et de la diversité, dresse l'état des lieux des perceptions des Français à l'égard du handicap et de l'emploi grâce à une étude inédite réalisée en septembre 2014 par CSA1.

Pas moins productif qu'un « valide »

94 % des sondés pensent que l'on peut exercer une activité professionnelle lorsque l'on est en situation de handicap. 88% déclarent être à l'aise avec le fait de travailler avec une personne handicapée. Ils sont également deux-tiers à estimer qu'une personne en situation de handicap n'est pas moins productive qu'une autre dite « valide ». Un sentiment d'autant plus fort chez les titulaires d'un diplôme post-bac qui sont 74 % à le penser, contre 60 % des ouvriers. De plus, à compétences égales, une large majorité de Français (59 %) affirme que le handicap ne jouerait pas dans leur décision s'ils étaient amenés à recruter. Tout semble aller parfaitement au royaume de l'inclusion…

Des obstacles à surmonter

Conscients du fait qu'il reste encore des progrès à accomplir, 94 % des Français a néanmoins conscience qu'une personne en situation de handicap est confrontée à des difficultés sur son lieu de travail. En tête de liste de ces obstacles, un environnement de travail non adapté pour 68 % des personnes  interrogées, suivi de d'un manque de formation des managers, insuffisante pour 15 % des sondés, et le regard des collaborateurs pour 11 %.

Une autre réalité

Ces chiffres apparemment positifs témoignent-ils d'un recul des préjugés sur les salariés handicapés ? Car ils sont néanmoins à mettre en perspective avec la réalité du marché de l'emploi : près de 21 % des personnes en situation de handicap sont aujourd'hui au chômage, soit plus du double des personnes en âge de travailler. Seulement un quart des sondés sont convaincus que les entreprises françaises mettent en place les actions nécessaires pour favoriser leur recrutement.  Dans les faits, le taux d'emploi des personnes en situation de handicap dans le secteur privé est de 3,1 %, loin des 6 % imposés par la loi. Plus des deux tiers des sondés pensent que l'existence de ce quota est juste, même si une minorité (20 %) connait précisément son contenu.

Un serious games

Preuve que l'inclusion est pavée de bonnes intentions…  Alors malgré une perception « positive » du handicap, il reste un certain nombre de progrès à faire pour parvenir à une égalité effective.  Partant de ce constat, CED œuvre actuellement à la conception d'un serious video game pragmatique et ludique destiné à favoriser la diversité dans l'entreprise. A l'occasion de sa conférence annuelle qui se tiendra le 4 novembre 2014, l'association sollicitera l'ensemble de ses partenaires, entreprises, associations, autorités publiques et particuliers, à participer à la conception de ce jeu, en organisant des « workshop » destinés à faire émerger des idées. Construit sur la base de ces réflexions, ce serious video game devrait être lancé courant 2015.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 08-10-2014 par Marny8 :
Travailleur Handicapé, j'ai connu entre 1997 et 1999 un véritable chemin de croix. Plus d'un an et demi avant de faire admettre à la COTOREP (MDPH de l'époque) l'existence de l'examen Emplois Réservés, qui permettait aux Travailleurs Handicapés d'être recrutés dans la fonction publique. A l'issue de ces 18 mois j'ai passé cet examen pour devenir fonctionnaire en septembre 2000, j'ai découvert en 2002 que ce mode de recrutement était supprimé au profit de recrutements directs, sous le prétexte que trop peu d'Handicapés se présentaient à ce mode de recrutement par examen. Comment pouvaient-ils s'y présenter Si les COTOREP et MDPH elles-mêmes en ignoraient l'existence ? D'ailleurs, les MDPH parlent-elles de cette opportunité désormais ? Ou comme c'était le cas pour moi on soupçonne celles et ceux qui viennent se renseigner d'avoir eux-même rédigé le texte de loi concernant ce recrutement et même imité la signature du président de la République et de son Premier Ministre au bas du texte ?

Le 09-10-2014 par caménorane :
Bonjour Marny8
Nous sommes en classe de 1ère et avons choisit comme sujet de TPE : L'intégration des travailleurs handicapés dans la vie active.
Pouriez-vous nous témoigner vos expériences dans le monde du travail ? Quel est votre handicap ?(sans indiscrétion) et selon vous, êtes vous réellement intégré dans le monde du travail ?
Connaissez-vous des personne ayant vécu la même injustice face à l'emploi ?

Cordialement.

Le 09-10-2014 par caménorane :
Bonjour Marny8
Nous sommes en classe de 1ère et avons choisit comme sujet de TPE : L'intégration des travailleurs handicapés dans la vie active.
Pouriez-vous nous témoigner vos expériences dans le monde du travail ? Quel est votre handicap ?(sans indiscrétion) et selon vous, êtes vous réellement intégré dans le monde du travail ?
Connaissez-vous des personne ayant vécu la même injustice face à l'emploi ?

Cordialement.

Le 09-10-2014 par memee :
Que l'on arrête de faire croire n'importe quoi, que se soit en ESAT ou E.A on veut des personnes handicapées performantes. capable de faire le rendement d'un valide.

Le 11-10-2014 par Xavier93 :
Moi, je bosse dans une grosse entreprise,qui dis militer pour les handicaper, mais dans la réalité des faits c est du foulage de gueule,et oui le seul plan qu il on mis en place c est pour les sourd et muet et es lu les autres handicap,car on est trop lourd à gérer ,que les modif serait trop chère etc etc, donc soie valide et tous iras bien.....même l assistante social qui dois gérer le plan handicap envoie balader et insulte les personnes en situation réel d handicap.....c est pas sont problème faut voire sa avec le médecin du travail .....voila le quotidien d une 100 de personne comme moi qui se retrouve en situation de handicap après un accident de travail et de maladie.....

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches