Mental désordre, l'expo insolite sur les troubles psychiques

Résumé : Objectif destygmatisation des troubles psychiques ? Soyons fou, c'est le credo de l'expo Mental désordre qui investit la Cité des sciences (Paris) jusqu'au 6 novembre 2016.Une expérience fascinante pour briser les fantasmes sur la santé mentale.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Loufoque, délirant, déraisonnable ou déséquilibré, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier les comportements atypiques. Mais que sont exactement les maladies psychiques ? Comment les définir ? Quels en sont les symptômes, les conséquences sur la vie de tous les jours ? 

Une expo fascinante

C'est à la Cité des sciences de Paris que s'est ouverte le 5 avril 2016 (jusqu'au 6 novembre 2016), l'expo « Mental désordre ; changez de regard sur les troubles psychiques. » Inaugurée à quelques jours de la Semaine d'information en santé mentale qui a eu lieu du 14 au 27 mars 2016, elle a pour objectif de proposer une autre vision des troubles mentaux et de porter enfin, sur les personnes qui en sont atteintes, un regard plus éclairé. En effet, dans les médias, dans les bouches des politiques, autour de nous, on entend « schizo », « fou », « déséquilibré »… Des facilités de langage à connotation négative pour définir des comportements socialement forcément « condamnables ». Cette expo invite donc, pour détricoter cette longue maille de préjugés, à se mettre « à la place »…

Soyons fou !

Une heure de visite et trois grandes parties permettent d'explorer ce sujet de manière aussi approfondie que ludique : Que sait-on ?, Comment se sent-on ? et Soyons fous !. Tout commence par un voyage dans le temps : comment la folie a-t-elle été perçue à travers l'Histoire, de l'Antiquité à nos jours, et que savait-on ou croyait-on savoir sur les troubles psychiques ? Qui, des personnages célèbres, a souffert de maladie psychiatrique ? Puis des simulations et témoignages permettent de rappeler que la santé mentale de chacun peut fluctuer, et que certains phénomènes, poussés à l'extrême, sont très proches des troubles mentaux. On y découvre, enfin, un « broyeur de soucis », une drôle de manipe qui entraîne le visiteur dans une danse loufoque ou encore la représentation des fous dans l'art. Au fil de la visite, chacun laisse libre court à son imagination, à son corps et explore sa créativité... Conçue en partenariat avec trois centres de sciences européens, cette exposition a déjà été présentée dans deux pays, l'Italie et la Finlande. Les thèmes choisis, bien qu'audacieux et potentiellement anxiogènes, ont rencontré un vif succès auprès du public. A ce titre, elle a remporté le prix de L'expérience visiteurs. L'entrée est gratuite pour les personnes handicapées et leur accompagnateur.

Une personne sur 4, c'est vous, c'est moi !

Selon Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge du handicap, qui s'exprimait lors de son inauguration, « le changement de regard porté sur les troubles psychiques, la santé mentale est un combat de tous les jours, et la culture, l'éducation, l'art et les médias sont des moyens très importants pour y parvenir. Car la santé mentale est un enjeu majeur de santé publique mais, plus encore, un enjeu de société. » Une exposition d'utilité générale donc puisqu'on estime qu'une personne sur quatre en Europe sera confrontée à un dysfonctionnement de santé mentale au cours de sa vie : dépression passagère, trouble anxieux, trouble schizophrénique ou bipolaire… C'est notre voisin, notre collègue de travail, un membre de notre famille… C'est vous, c'est moi ! Selon la ministre, « la réponse est certes dans la prévention et dans les soins mais elle est aussi dans l'inclusion et la participation sociale des personnes qui vivent avec ces troubles ». Et de rappeler que « Marisol Touraine, ministre de la Santé, a souhaité dans le cadre de la loi de modernisation de notre système de santé, donner toute son importance à la santé mentale. » Jean Jaurès ne disait-il pas « Les progrès de l'humanité se mesurent aux concessions que la folie des sages fait à la sagesse des fous » ? 

Mental désordre

5 avril au 6 novembre 2016

Cité des Sciences et de l'industrie (Paris 19)

Metro : Porte de la Villette

Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h, et jusqu'à 19h le dimanche.

Gratuit pour les visiteurs handicapés et leur accompagnateur

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 09-04-2016 par W.Salens :
Certainement instructif et utile. J'irai quand dès que le printemps s'affirme un peu plus.

Le 14-04-2016 par Active-D :
Beethoven était bipolaire et Mozart avait des troubles psychiques dont une addiction à la composition et au travail.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr