Guide "Vote et handicap" : y voir plus clair dans les urnes

Résumé : Voter est un droit et non un privilège. Parfois les personnes en situation de handicap ou âgées s'éloignent des urnes par manque d'accessibilité. Bien décidée à favoriser leur mobilisation, Handéo publie un guide gratuit "Vote et handicap".

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le 25 octobre 2018, le gouvernement annonce que les personnes sous tutelle pourront désormais voter sans restriction (article en lien-ci-dessous). Dans le même temps, l'association Handéo entend démocratiser le pouvoir d'agir des personnes en situation de handicap et âgées à l'aide d'actions concrètes. Elle édite un fascicule sur les pratiques de vote pour sensibiliser ce public parfois éloigné des urnes. « Aides humaines : comment favoriser l'accès au vote des personnes handicapées ? » est téléchargeable en ligne (lien ci-dessous) et tombe à pic avant les prochaines élections européennes prévues en mai 2019.

Tout est question de compréhension…

En neuf ans, l'association a réalisé différents supports de vulgarisation pour permettre l'appropriation des bonnes pratiques par le grand public et plus particulièrement par les intervenants à domicile qui accompagnent des personnes en situation de handicap. En 2018, le livret contient un condensé d'idées pour faciliter les pratiques de vote celles qui auraient ou pourraient avoir besoin de l'aide d'un tiers car elles ne savent pas toujours à qui s'adresser, ni comment voter ou encore comprendre les programmes des candidats.

Une société inclusive

Émeric Guillermou, président d'Handéo, explique : « Nous avons voulu montrer qu'il ne s'agissait pas uniquement d'agir sur le droit, mais aussi sur les conditions sociales de ce droit : éducation civique quel que soit l'âge de la personne ou son régime de protection, sensibilisation de l'entourage, accessibilité des programmes, inscription sur les listes électorales, etc. À travers ce guide, nous avons souhaité montrer que ce droit pouvait notamment (mais pas uniquement) être facilité par des aides humaines qu'il s'agisse d'un professionnel, d'un proche aidant, d'un bénévole, d'une personne issue du service civique, etc. » « Favoriser  la  participation  aux  élections  des  personnes  en situation de handicap est une manière de changer la société pour la rendre plus inclusive », conclut-t-il.

© Handéo

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr