Un maire pris en flag sur une place "handicapé"

Résumé : A Roquefort, des administrés prennent leur maire en flagrant délit de stationnement sur une place réservée aux personnes handicapées. La photo fait le tour de la Toile. Et, pour l'exemple, on repassera...

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'incivilité sur des places réservées aux personnes handicapées, c'est une rengaine malheureusement habituelle. Pas un jour sans qu'une altercation n'éclate avec un indélicat ! Mais que fait la maréchaussée ? Mais que fait le maire ? Parfois... la même chose !

"Juste pour une minute"

En décembre 2013, à Chambéry, le comportement d'un policier municipal qui s'était garé à proximité d'une place réservée, empêchant son occupant paraplégique de remonter dans sa voiture, avait déclenché un buzz phénoménal (article en lien ci-dessous). En août 2015, changement de région, changement de contrevenant. C'est un maire qui est dans le collimateur de la Toile, cette fois-ci à Roquefort (Lot-et-Garonne). Selon La Dépêche du midi, l'élu a en effet garé son cabriolet sur une place réservée devant une grande surface, aussitôt repéré par un administré qui s'est empressé de publier "l'infamie" sur le Net. "Juste une minute", comme de bien entendu, le temps d'aller acheter du pain à la boulangerie. S'ensuit un accrochage verbal avec son administré. L'élu a bien reconnu qu'il n'avait pas le droit de se garer à cet endroit mais a reproché à cette personne son agressivité. Les réseaux sociaux et ses moyens de pression (délation ?) tentaculaires contribueront-ils à changer le comportement des indélicats, ainsi livrés à la vindicte populaire ?

Des opérations partout dans le monde

La chasse aux tricheurs est lancée. Au Portugal, pendant quatre heures, soixante fauteuils roulants occupent toutes les places d'un parking du centre de Lisbonne en apposant le message "Je reviens de suite...". Au Brésil, un conducteur retrouve son véhicule couvert de milliers de post-it dessinant le logo d'un fauteuil roulant. A Moscou, l'hologramme d'une personne paraplégique se matérialise sous les yeux de chaque conducteur non autorisé qui s'apprête à occuper une place réservée, le mettant illico en déroute. Ces opérations pleines de sens (articles en lien ci-dessous) se multiplient partout dans le monde, préférant la malice à des règlements de compte parfois "virils".

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches