Inédit : des lunettes pour faire lire les aveugles

Résumé : Un système inédit arrive en France pour permettre aux personnes aveugles ou malvoyantes de lire en toutes circonstances et sur tous supports grâce à une caméra miniature. Et tout cela en pointant du doigt ! OrCam MyEye® identifie même les visages.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Josef est malvoyant. En juin 2017, au retour du salon Handica de Lyon, il est assis, par hasard, dans le TGV, aux côtés de Delphine. La jeune femme arrive d'Israël pour présenter une innovation inédite en France : le dispositif de vision artificielle qualifié de "plus avancé au monde". Son nom ? OrCam MyEye®.

En pointant le texte

Josef veut tenter l'expérience ; il chausse ses lunettes et installe, sur la monture, une caméra miniature. Elle est reliée à un petit boitier de commande portatif à fixer à la ceinture ou à glisser dans la poche. La suite est saisissante. D'un simple geste de la main, en pointant le doigt sur un paragraphe, le dispositif se met à lire... Il est ainsi capable de retranscrire instantanément et à haute voix n'importe quel texte en caractères d'imprimerie (magazines, journaux, mails, articles en ligne, sms, livre, flyer…). Avec ce système, plus besoin de livres audio. "Dans un restaurant, on peut oublier mon handicap car je peux lire le menu moi-même", confie à son tour Debbie qui souffre depuis peu d'une détérioration de la vue.

Identifier les visages

Les talents d'OrCam MyEye® ne s'arrêtent pas là ; il peut aussi reconnaître un objet ou un produit préalablement enregistré (jusqu'à 150 produits) ou encore lire la valeur d'un billet de banque, identifier une carte de fidélité ou carte de crédit (il ne va pas jusqu'à lire le numéro). Utile, par exemple, pour repérer une boite de médicament. Enfin, il reconnait automatiquement le visage d'une personne dès lors qu'elle passe dans le champ de la caméra, à condition qu'il ait été préalablement enregistré, avec une capacité de 100 visages. Via un codage biométrique, il peut même déjouer les pièges et reconnaître un homme qui porterait barbe et lunettes.

En plusieurs langues

Ces informations sont diffusées discrètement dans l'écouteur du porteur, avec le choix d'une voix d'homme ou de femme comme sur un GPS. Plusieurs langues sont disponibles à ce jour (anglais, français, allemand, espagnol, italien, néerlandais, hébreu), les langues d'Europe du Nord étant en cours de développement. Parce que Josef veut tester les limites, ils tentent l'expérience avec de multiples supports, dans des conditions de lumières limitées. Rien ne semble dérouter le système, pas même les soubresauts du TGV. Il possède une autonomie de 6h, équivalent à une journée de lecture, et ne nécessite aucune connexion à Internet. La lecture se fait en temps réel et aucune info n'est donc mémorisée.

2 990 euros en France

Alors que la première commercialisation en anglais a débuté en 2014, le système nomade OrCam MyEye® est disponible sur le marché français depuis octobre 2016 via les réseaux d'opticiens du territoire qui distribuent la marque Essilor. Le version "lecture" seule est au prix de 2 990 euros (3 990 pour le modèle reconnaissances des visages et des produits) et peut éventuellement être prise en charge dans le cadre de la PCH (prestation de compensation du handicap). On doit cette innovation aux fondateurs de Mobileye, leader mondial du système de radar anticollisions et de l'innovation dans le domaine du véhicule autonome.

285 millions de personnes

Son ambition ? Permettre aux 285 millions de personnes touchées par la déficience visuelle dans le monde de retrouver une certaine autonomie et d'accéder à la lecture. En France, 1,7 millions de personnes sont concernées. Cet outil à celles atteintes de cécité totale, maladies, déficience visuelle mais pas seulement puisque les personnes dyslexiques ou ayant des troubles de la lecture peuvent également y trouver un intérêt. La version suivante promet d'affiner les fonctions actuelles et la vitesse de synthèse.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 23-08-2017 par Mimi kitty :
Bonjour
Je suis mal-voyante et c'est vrai que le moderne a fait que la vie pour les handicapés le progrès est là MAIS ça reste très couteux. Ma question ces fameuses lunettes sont faites pour qui? Car même 3 000 euros je ne peux même pas mes les offrir si j'étais aveugle.
Il y a quelques jours j'étais dans la voiture de mon père elle est récente donc elle a le radar de recul et c'est la que j'ai eu l'idée pourquoi ne pas mettre des détecteurs aux chaussures et lorsque il y a un trottoirs ou escaliers ou mur ect un bip sonore sonne pour prévenir des obstacles. Je suis photophobe (soleil et lumière qui me gène gravement malgré chapeau ou lunettes solaires) et je suis autonome et parfois je tombe car je n'ai pas vu l'obstacle.
Bravo aux ingénieur-chercheurs qui étudient pour la cause et l'aide des personne en situation d'un handicap.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr