Parkinson : un Français reçoit le "Nobel américain"

Résumé : Le neurochirurgien français Alim-Louis Benabid a été distingué par la prestigieuse Fondation américaine Lasker, dont les prix sont considérés comme les "Nobels américains", pour ses travaux novateurs sur la maladie de Parkinson.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le professeur Alim-Louis Benabid, membre de l'Académie des Sciences, partage le prix Lasker de la recherche médicale, remis le 8 septembre 2014 à Washington, avec le neurologue américain Mahlon DeLong pour leur mise au point de la technique dite de Stimulation cérébrale profonde (SCP). Cette intervention chirurgicale permet de réduire les troubles moteurs d'un malade atteint de Parkinson en implantant des électrodes pour stimuler un noyau profond du cortex cérébral.

100 000 interventions dans le monde

"Les travaux des professeurs DeLong et Benabid ont permis d'améliorer la vie de plus de 100 000 patients à travers le monde ayant subi cette intervention chirurgicale", explique la Fondation sur son site internet. Affection neurologique chronique due à un manque de dopamine dans le cerveau, la maladie de Parkinson affecte surtout le contrôle des mouvements. C'est la deuxième maladie neurodégénérative après celle d'Alzheimer et la deuxième cause de handicap moteur après les accidents vasculaires cérébraux.

Faire sauter des verrous scientifiques

Le professeur Benabid a été chef du service de neurochirurgie de l'hôpital universitaire de Grenoble de 1989 à 2007. En 2009, il fonde le centre de recherche biomédicale Clinatec (centre de recherche biomédicale Edmond J. Safra) à Grenoble qui regroupe une centaine de chercheurs spécialisés dans les maladies neurodégénératives. Il a su à la fois faire avancer durablement la recherche en neurosciences, faire sauter des verrous scientifiques et technologiques et révolutionner les thérapies pour les personnes atteintes de formes sévères de la maladie de Parkinson ou d'épilepsie pharmaco-résistante.

Le Prix Lasker, haute distinction internationale, récompense un grand scientifique et un neurochirurgien d'exception, précurseur dans son domaine mais aussi un grand humaniste qui a consacré sa vie au service du progrès médical et de l'amélioration de la vie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives.

Crédit photo : B. Eymann - Académie des sciences

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-09-2014 par azzedine benabid :
bravo a mon cousin felicitation bravo

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr