Pas d'âge pour parler en langue des signes avec un bébé

Résumé : Parler en langue des signes à son bébé ? Aurore en a fait la langue maternelle de Lenzo. De cette belle expérience est né "Parle avec les mains", un ouvrage sensible et esthétique d'une incroyable humanité.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Pénélope s'est immiscée pendant près d'un an dans la vie quotidienne d'une maman sourde, Aurore Schneider, et de son petit garçon, Lenzo. Jour après jour, cette auteure et illustratrice a pu suivre les tout premiers mots de l'enfant en langue des signes, de un à deux ans. Elle tire de cette expérience un récit poignant : Parle avec les mains (éditions des Grandes personnes). Des mots et des images pleins de sens qui convainquent que la langue des signes est une langue maternelle à part entière.

Par mimétisme

Le fait de rentrer véritablement dans la famille a rendu l'aventure d'autant plus vivante.  Pénélope a ainsi pu assister à la progression du bébé qui répétait les gestes de sa maman. En France, 111 600 personnes sont atteintes de déficience auditive profonde ; parmi elles, 80 000 pratiquent la LSF. Mais l'apprentissage de ce moyen de communication en tant que langue maternelle reste un mystère pour les entendants. Pourtant, pour un enfant en bas âge, il s'avère relativement facile et rapide, et se fait principalement via le mimétisme.

Interprétation graphique des gestes

Monique Gendrot, interprète au pôle ressources LSF de l'Institut des jeunes sourds de Paris, a travaillé avec Pénélope dans le but d'analyser le babillage ainsi que l'étymologie des mots en langue des signes. Le babillage, c'est la forme de langage utilisée par les bébés généralement à partir de 6 mois, une série d'onomatopées et de sons syllabiques tels que « ba », qui accompagnent le plus souvent un geste et favorisent le lien entre la mère et l'enfant. Parle avec les mains n'est donc pas un dictionnaire mais un ouvrage d'une incroyable humanité, qui livre des mots simples et universels. Il possède une esthétique particulière, originale, qui colle parfaitement avec le thème. « J'ai voulu créer un livre d'une grande originalité et d'une grande humanité pour que sourd et entendant, enfant et adulte puissent communiquer tous ensemble », explique Pénélope.

Un parti-pris esthétique

Pénélope propose un ouvrage grand public, dans la continuité du précédent Des mains pour dire je t'aime (en lien ci-dessous). « J'ai souhaité que mes deux ouvrages soient gracieux et sensibles graphiquement, que les gestes soient représentés comme des gestes de danseur, que le dessin évoque naturellement les mouvements », précise Pénélope. Parle avec les mains sera disponible le 22 février 2018. Pénélope sera présente lors des journées portes-ouvertes de l'Institut des jeunes sourds de Paris, avec qui elle collabore depuis 2012, les mercredis 24 et 31 janvier 2018, pour le présenter à l'occasion d'une exposition dédiée.

Parle avec les mains, par Pénélope (éditions Grandes personnes)
42 pages, sous couverture illustrée, 165 x 200 mm, cartonné
ISBN : 9782361935146
Sortie le 22 février 2018

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Juliette Lamy , journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr