Handicap : une pétition pour dire non à la précarité

Résumé : Une pétition est mise en ligne par 11 associations pour dire non à la précarité des personnes handicapées. Plusieurs mesures récemment annoncées par le gouvernement sur la question des ressources suscitent leur crainte.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Stop à la précarité des personnes handicapées ! C'est ce que crient d'une même voix onze associations* qui dénoncent des "annonces" sur les ressources faites de "manière brutale, sans aucune concertation" et lancent sur le web une pétition (en lien ci-dessous).

Revalorisation mais pas pour tous

Lors du Comité interministériel du handicap, le 20 septembre 2017, le Premier ministre et la Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées ont annoncé une revalorisation de l'allocation adulte handicapé (AAH) de 90 euros par mois, d'ici fin 2019. Mais, selon les associations, « cette mesure ne concernera pas l'ensemble des allocataires de l'AAH : au contraire, certains perdront même plusieurs dizaines d'euros par mois. Quant aux salariés bénéficiaires d'une pension d'invalidité, ils perdront en moyenne 158 euros par mois !".

3 raisons de s'inquiéter ?

Dans leur pétition, les associations listent trois motifs d'inquiétude. Le secrétariat d'Etat au Handicap leur répond.

1. Les allocataires de l'AAH vivant en couple : pas de gain en pouvoir d'achat pour 230 000 personnes !
Le gouvernement a décidé le gel du plafond de ressources appliqué au couple sans répercuter la hausse annoncée dans le plafond. Mécaniquement, les couples ne bénéficieront donc pas d'augmentation de leur pouvoir d'achat, ces nouveaux modes de calcul neutralisant la revalorisation (article complet en line ci-dessous).
Réponse du secrétariat : "Le niveau de ressources garanti aux couples est stabilisé à 1 620 euros" par mois. Les "7,5% des bénéficiaires de l'AAH en couple" ayant des ressources supérieures à ce seuil verront leur situation "strictement inchangée", affirme-t-elle. Quant aux 155 000 bénéficiaires de l'AAH ayant des ressources inférieures, "ils vont bénéficier pleinement de la mesure de revalorisation".

2. Les bénéficiaires du complément de ressources : perte très significative de pouvoir d'achat ou très peu de gain pour 65 000 personnes !
Le gouvernement prévoit la fusion des deux compléments d'AAH (majoration pour la vie autonome de 104,77 € / mois et complément de ressources de 179,31 € / mois). Cette fusion s'alignerait sur le montant le plus faible des deux. Les critères d'éligibilité à ces compléments étant différents, cette fusion entraînera au mieux un gain de pouvoir d'achat à la fin du quinquennat de 15 € / mois, au pire une perte de près de 90 € / mois (perte de la garantie de ressources, droit acquis de haute lutte en 2005).
Réponse du secrétariat : Mme Cluzel défend la décision de fusionner deux compléments de ressources pour personnes handicapées, la majoration pour vie autonome et le complément accordé à celles ayant une capacité de travail inférieure à 5%. Cette fusion décidée par souci de "rationalisation et simplification" ne sera "pas effective avant le début 2019" et "les droits des bénéficiaires actuels seront maintenus" (seuls les nouveaux bénéficiaires seront impactés).


3. Les personnes titulaires d'une pension d'invalidité : perte substantielle de pouvoir d'achat pour 250 000 personnes !
Les pensions d'invalidité n'ont été revalorisées que de 1 % en quatre ans. Le gouvernement prévoit qu'à compter du 1er janvier 2018, la prime d'activité pour les salariés bénéficiant d'une pension d'invalidité sera supprimée, soit une perte moyenne de pouvoir d'achat de 158 euros par mois (article en lien ci-dessous).

Supression demandée

Les pétitionnaires ajoutent à cette liste les "pensionnés d'invalidité qui ne peuvent travailler et les aidants percevant le dédommagement PCH qui sont actuellement assujettis à la CSG. Ces derniers seront impactés de plein fouet par son augmentation, sans qu'aucune compensation n'ait été prévue.". Elles déplorent des "décisions inadmissibles", "contradictoires avec les engagements du président de la République pour l'amélioration du pouvoir d'achat de TOUTES les personnes en situation de handicap". Et demandent au gouvernement leur suppression. Le 11 octobre, cette pétition a recueilli près de 14 000 soutiens.


*AFM-Téléthon, Aides, APF, CFPSAA, FFAIMC, Fnath, GIHP, Santé Mentale France, Unafam, Unapei et Uniopss

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 11-10-2017 par Mimi kitty :
Bonjour.
Carrement gravos ces poliricards. J.aimerai les voir vivre en dessous de 900€ ou vivre grace a son comjoint. Signons cette petition. Allez-y ....
Deja c.est difficile comme ca. Ils m.eccoeurrent tous ces macron phillip et mm les anciens....
Signez signez....
J.y vais de suite meme si j.en ai deja signé.

Le 11-10-2017 par Il faut frapper fort :
Les pétitions ne servent à rien il faut trainer la France devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour discrimination envers les personnes handicapées

Le 11-10-2017 par Fanny :
Je signerai la pétition quand enfin les associations de défense des personnes handicapées soutiendront et exigeront du gouvernement que l'AAH soit considéré comme un revenu de subsistance à part entière, indépendant des ressources du conjoint. Cela va à l'encontre des Droits de l'Homme de considérer une personne en situation de handicap à charge pour son conjoint . Autant nous mettre sous tutelle aussi !?

Le 12-10-2017 par peyronnet :
je signe en soutien

Le 12-10-2017 par pegano :
Enfin les associations semblent réagir sur l'augmentation de la CSG pour les rentes d'invalidités Il me semble qu'il faudrait communiquer beaucoup plus sur ce point. Les hommes politiques ou les médias parlent uniquement de la perte d'achat pour les retraités, mais jamais pour les invalides. Il faut absolument que celà soit abordé publiquement pour avoir une chance façon d"être modifié

Le 12-10-2017 par zouzou :
Le pire d'en tout ce qu'ils disent et veulent et que c'est encore les handicapés qui sont lésés....

Le 12-10-2017 par zouzou :
L'AAH est provisoire pendant 2 ans voire 5 ans pour certains.... donc au bon vouloir de la commission ce qui rend très difficile de parler de pouvoir d'achat quand celle-ci nous est supprimée car restriction budgétaire ....

Le 12-10-2017 par cettier :
C est une honte !

Le 12-10-2017 par alexcala :
Il me paraît clair qu'à nouveau il y a trop de blablaba et qu'en définitif on se fera avoir. De plus, nous sommes seuls car aucune association de défenses des handicapés ne se fait entendre ! Ces associations sont là pour prendre les ronds que l'Etat leur donne et ensuite se le partage entre elles tout du moins c'est le sentiment que j'ai. Il est temps de prendre les choses en main par nous même car effectivement tout le monde se fout du pauvre handicapé.!

Le 12-10-2017 par ninil :
oui petition pour independace economique du couple et aah a 1200 net

Le 12-10-2017 par Mike :
Cela me fait rire toutes ces pétitions de merde ! je dis bien de merde car cela ne changera rien ! si vraiment les associations se préoccuper des personnes handicapées, elles auraient saisies la justice depuis des années, en réalité, ces associations vivent sur le dos des personnes handicapées ! ni plus ni moins ... Alors arrêter votre cinéma, vous, les associations qui vivent sur le dos des handicapés ! Saisissez la juste si vous êtes sincère ! Bonne journée PS : J'ai le droit de m'exprimer sur cet article ! merci de respecter la liberté d'expression !

Le 12-10-2017 par STACKE JEAN :
Victime de médecins,, mon handicap relativiser en permanence par les gens en résponsabilités ? (douteuse)
Bon courage a tous...Jean STACKE

Le 12-10-2017 par christine :
Aucun commentaire,simplement solidaire....

Le 12-10-2017 par Hamdan :
Je nen peux plus detre mal compris par ces gens deconnectes et qui me disent on a un membre de notre famille qui lui est handicape et non mesdames et messieurs vous ne serez jamais ce que cela veux dire etre handicapes et invalide
Arreter de nous differencier nous sommes des humains et non pas un fardeaux
Reveiller vous

Le 12-10-2017 par basclara0702 :
je signe c st pas normal un comme la france qui comprend pas l handicap

Le 12-10-2017 par madison83 :
C'est tout simplement déplorable, cette mentalité. Ce gouvernement se fout des personnes handicapées.

Le 12-10-2017 par Pit :
Une honte ...
comdamner à rester célibataire ou devenir un poids pour son futur conjoint.
Bravo Mr Macron.

Le 13-10-2017 par Mimi 03 :
Dans ce monde tourmenté quel place pour le handicap???nous continuerons de subir l'inégalité car nous sommes gouvernés par des politiciens sans scrupules.

Le 13-10-2017 par louloute astrid :
il est malheureux pour des handicapés de devoir vivre sous le seuil de pauvreté au 21ème siècle !!!

Le 13-10-2017 par Louise :
Je signe pour mon fils a qui l'on a supprimé l'AAH
et qui attend depuis 6 mois
une réponse a son dossier!!
Quelle honte!!alors que tous ses élus vivent comme des NABABS

Le 14-10-2017 par martin :
oui je signe la pétition Macron nous a bien eu

Le 17-10-2017 par lea :
5 € de moins pour l'APL et plus d'allocation logement pour les accédants à la propriété.

Le 18-10-2017 par laurent :
bonjour a tous
quel malheur d'être handicapée moi je vie en dessous du seuil de pauvreté depuis 1999 avec une interdictions de la sécurité sociale de travailler seul revenu mes 810 € et mon apl qui etait de 256 maintenant on m'enlève 5€ reste 251€ mon loyer va augmenté MERCI MACRON ET A TON GOUVERNEMENT de taxé les handicapées tu na pas honte de taxé les plus faibles et les retraités
En plus aucune association de défenses des handicapés ne se fait entendre ! Ces associations sont là pour prendre l'argent que létat leur donne et ensuite se le partage entre elles et tous cela sur le compte des handicapées sa c'est la pure Vérité ALORS QUE SOMMES NOUS POUR LA FRANCE ? DES PARIA !!!!!!

Le 18-10-2017 par laurent :
AUCUNE PAROLE MR MACRON
QUAND ON DIT 100€ DE REVALORISATION POUR LES HANDICAPÉES CE N EST PAS 90€ ET RETRAIT DE 5€ SUR LES APL POUR ADULTE HANDICAPÉE VOUS MENTEZ AU FRANÇAIS DEPUIS LE DÉBUT DE VOTRE ÉLECTION

Le 19-10-2017 par Carolanne :
En votant Macron,il fallait s'attendre à n'avoir plus que les yeux pour pleurer !Maintenant,AGISSONS !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr