Plus d'un million de bénéficiaires AAH : quels profils ?

Résumé : Fin 2015, sur les 31 millions de personnes couvertes par au moins une prestation versée par les Caisses d'allocations familiales (Caf), 1 028 800 sont bénéficiaires de l'AAH, en hausse de 2,1%. Quels profils ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Au 31 décembre 2015, près de 31,1 millions de personnes (adultes et enfants) sont couvertes par au moins une prestation versée par les caisses d'allocations familiales en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer, représentant 47% de la population française. Selon les chiffres publiés en juin 2016 par la CNAF (newsletter l'e-ssentiel n°164, en lien ci-dessous), les Caf ont versé plus de 70 milliards d'euros de prestations directes sur l'ensemble de l'année 2015. Près de 11,8 millions de foyers sont concernés. Par rapport à décembre 2014, cet effectif est en baisse de 0,2%. Mais cette évolution est différente selon le type de prestation versée. On observe une baisse du nombre d'allocataires dans la catégorie de la petite enfance (- 4,3%) mais une hausse dans celle de la solidarité et de l'insertion (+3,7%), qui concerne en partie les personnes handicapées.

Bénéficiaires de l'AAH en hausse

Le nombre de bénéficiaires de l'AAH (Allocation adulte handicapé) a, pour sa part, augmenté de 2,1% pour atteindre 1 028 800 en décembre 2015. Cette hausse s'explique en partie par les conséquences des dernières réformes des retraites qui peuvent conduire les bénéficiaires de l'AAH à décaler la date de leur départ. L'augmentation des effectifs est également liée à l'évolution (+5,0%) de la catégorie de bénéficiaires avec un taux de reconnaissance du handicap compris entre 50% et 79%. Le nombre de bénéficiaires ayant un taux d'incapacité d'au moins 80% reste quant à lui stable avec +0,2% sur un an (hausse principale dans les Dom).

AAH : quel profil, quels montants ?

La majeure partie des foyers percevant l'AAH est représentée par des personnes isolées avec ou sans enfant (77%) percevant la prestation à taux plein (61%) c'est-à-dire sans avoir d'autres revenus. Par ailleurs, 70% ont plus de 40 ans. Enfin, les bénéficiaires de l'Aah avec un taux d'incapacité d'au moins 80%, qui n'exercent aucune activité professionnelle et résident dans un logement, peuvent percevoir un complément de majoration pour la vie autonome ou de garantie de ressources ; il est attribué à près de 214 000 allocataires. Le total des prestations liées au handicap s'élève à 8,7 milliards d'euros. Rappelons que, depuis le 1er avril 2016, le montant maximum de l'AAH est de de 808,46 euros par mois (conditions d'attribution en lien ci-dessous sur le site de la CAF) ; celui du complément de ressources de 179,31 euros par mois et de la majoration pour la vie autonome (Mva) de 104,77 euros. Ces montants sont valables jusqu'au 31 mars 2017.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 23-06-2016 par Bonjour :
Que Monsieur Sirugue ,Madame Neuville , madame Touraine ne s'avisent pas à simplifier les minimas sociaux pour nous soustraire notre complément de ressources car nous devront toujours payer notre loyer, des charges , manger , se vêtir , vivre et donc une augmentation de l'AAH et du complément de ressources serait bien pour les handicapés , non ?... Sinon pourquoi alors ne pas embaucher à l'avance des tutelles et curatelles bénévolement si on nous sucrait notre complément de ressources ?... Méditons ce pouvoir d'achat héroïque , de cette Euro qui nous pourrie la vie à TOUS !!! Sauf Valls , Macron , Hollande et compagnie ... ;-)

Le 23-06-2016 par mimosa1937 :
C'EST PEUT NOS REVENU VU LA CONJONCTURE ACTUELLE .JE NE SAIS PAS OU L'ONT VAS A CE REGIME LA?

Le 19-08-2016 par antoine :
BONJOUR
JE suis pour que l aah soit revu pour favoriser l'égalité (les hanicapés n'ont pas droit aux colis alimentaires, prime de noel, cmu comme les beneficiares de rsa)mettre une aah au même niveau que le smic me semble juste

Le 05-09-2016 par ybon :
on ne vit pas avec l'aah sans trouver des combines
honnêtes en gros les plus malins sent tire quand au autres ils mangent des cailloux

Le 10-09-2016 par bruno97 :
Bonjour,
J'ai à pris y a quelques jours que j'étais atteint de maladie rare qui s'appel Histiocytose x et je suis à un stade évolué...
Y a t'il des personnes atteinte de cette meme maladie et qui me renseigné .....

Le 26-09-2016 par Garat :
Bonjour voila je suis invalide à 80% mais je ne peux pas travailler , vivant en couple depuis quelques mois on me sucre toute mon AAH et n'ai plus droit que les yeux pour pleurer car la personne avec laquelle je vis touche un peu plus de 1500 euros par mois je suis dégouté de cela je suis sur Paris si vous etes dans mon cas faites moi signe il faudrait signer une pétition je pense pour faire changer cela merci Philippe

Le 05-10-2016 par LE MAGICIEN :
Beaux jours !

Aujourd'hui, le véritable problème, c'est l'interprétation du guide-barème dans l'évaluation de l'incapacité qui ne prend pas en compte la potentialité d'employabilité du futur travailleur reconnu handicapé si bien qu'il peut se retrouver avec une AAH à 800 € sans avoir la moindre chance de pouvoir exercer une un jour, une activité. En effet, un manque de ponctualité récurrent ne lui permettant pas d'être recruté. Par ailleurs, pour améliorer nettement le pouvoir d'achat des personnes handicapées, elles devraient pouvoir bénéficier d'une priorité d'accès aussi bien aux logements HLM qu'à tous les appartements réservés au 1 % logement souvent aux dernières normes et avec des loyers défiant toute concurrence. Enfin, le montant de l'AAH ne devrait pas varier lorsque son bénéficiaire à déclarer des revenus de capitaux mobiliers ( livrets non régementés exc...) Et, il y'a tant d'autres mesures à prendre , hélas !

Le 10-11-2016 par ANN :
Oui, la situation est GRAVE pour toutes les personnes handicapées. Tout juste de quoi SURVIVRE et NOUS sommes mis au banc des accusés de FRAUDER la caf !!!???!!! C'est tellement plus simple de jeter l'anathème sur les plus faibles pour mieux pouvoir s'en débarrasser en montant les populations les unes CONTRE les autres! Attention au retour de boomerang : ça s'est déjà produit il y a 3 siecles et ça va se refaire inéluctablement en 2017 : nous, les exclus, nous avons un droit inaliénable dans l'isoloir, celui de VOTER en son âme et conscience pour que NOUS redevenions des CITOYENS comme les autres !!! Que tous les gouvernements successifs et à venir fassent très attention aux silences trop lourds à entendre. Il se pourrait que NOUS NOUS FASSIONS ENTENDRE UNE BONNE FOIS POUR TOUTES! :-((

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr