Le mont Ventoux en tandem avec un cycliste aveugle

Résumé : Fini de rire, place à l'action ! Jérôme Adam, aveugle, et Guillaume Buffet, les créateurs de la série humoristique "J'en crois pas mes yeux", ont entrepris et réussi l'ascension du mythique mont Ventoux. Une escalade ardue, en tandem.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le défi que leur promettait le mont Ventoux était de taille : 22 kilomètres, 1 500 mètres de dénivelé avec de nombreuses portions à plus de 10%. Le 12 juin 2015, après plus de 6 mois de préparation, les deux créateurs de la web-série J'en crois pas mes yeux (lien ci-dessous) qui fait le pari de sourire du handicap en entreprise, Jérôme Adam et Guillaume Buffet, sont venus à bout de la bête. Jérôme étant aveugle depuis l'âge de 15 ans, leur prouesse a été réalisée en tandem. Coordination et confiance sont indispensables, surtout pour l'assaut d'un col réputé parmi les plus difficiles en France. Durant l'ascension, réalisée sans mettre pied à terre (!), les performances du duo (mesures cardio, puissance, vitesse, images…) ont été enregistrées et filmées avec, en point d'orgue, la production d'un documentaire retraçant l'aventure des deux amis. La première projection est prévue pour septembre 2015 et sera ensuite diffusée sur le site de JCPMY, dont la série en est à sa cinquième saison.

« Faites l'humour, pas la guerre »

Son slogan : « Faites l'humour, pas la guerre ». Depuis 2010, Jérôme et Guillaume manient l'autodérision et l'art de mettre en scène les situations les plus cocasses afin de sensibiliser les entreprises et le grand public autour de la question du regard de la personne handicapée au travail. Handicap invisible ou physique, cécité : la série est incarnée par des personnages divers qui révèlent de nombreux stéréotypes. Son format généralement court (environ 3 minutes) séduit puisque les épisodes de JCPMY cumulent plus de 2 millions de vues. Elle a également convaincu le jury du « Festival Cinéma et Handicap » qui, en 2013, lui attribue le prix de la communication, mais également celui du  « Festival dans la boite », tous deux organisés par Handicap.fr, qui lui décerne son Grand Prix 2014 (article en lien ci-dessous). La direction artistique avait alors salué le fait que la série n'avait « pas de tabous, un ton humoristique, une manière cocasse de traiter frontalement les clichés et les préjugés mutuels, des personnages volontairement caricaturaux mais attachants ». Après le mont Ventoux, Jérôme et Guillaume seraient-ils en passe de tutoyer les sommets du succès ?

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr