Clip trisomie 21 : le CSA déclenche les foudres !

Résumé : Suite à la plainte de téléspectateurs, le CSA reproche à 4 chaînes de télé d'avoir diffusé un clip en faveur de la trisomie 21 prétextant une "finalité ambiguë". Cette décision déclenche une vive polémique.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Un clip sur la trisomie 21 déclenche une polémique inattendue dans les médias. "Chère future maman" a été diffusé sur des chaînes françaises (TF1, M6, D8 et Canal+) entre le 21 mars 2014, journée nationale de la trisomie, et le 21 avril. Or le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) vient de rendre un avis défavorable sur cette campagne. Pour rappel, cette vidéo vise à rassurer une femme enceinte sur l'avenir et le bonheur possible de son enfant atteint de trisomie 21. Cette campagne entend lutter contre la discrimination et la stigmatisation dont sont victimes les personnes handicapées et encourager leur insertion dans la société.

Des téléspectateurs portent plainte

Mais certains téléspectateurs auraient été gênés par ce message délibérément "anti-eugénique", peut-être même "culpabilisant", et ont donc porté plainte auprès du CSA. Ce dernier est allé dans leur sens en reconnaissant que ce clip "bien qu'ayant été diffusé à titre gracieux, ne peut pas être regardé comme un message d'intérêt général puisque, en s'adressant à une future mère, sa finalité peut paraître ambiguë et ne pas susciter une adhésion spontanée et consensuelle." En conséquence, le Conseil considère qu'il ne pouvait être inséré au sein des écrans publicitaires. Et de poursuivre : "S'inscrivant dans une démarche de lutte contre la stigmatisation des personnes handicapées, ce message aurait pu être valorisé à l'occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21 par une diffusion mieux encadrée et contextualisée, par exemple au sein d'émissions."

Vue 5 millions de fois

Pas un "message d'intérêt général" ? Cette vidéo a pourtant rencontré un engouement international. Elle a en effet été vue plus de 5 millions de fois, faisant de cette campagne la plus partagée dans le monde pendant 24 heures. Elle a été diffusée à l'ONU le 21 mars, saluée et encouragée par le Premier ministre italien Matteo Renzi, fait l'objet d'une pleine page dans le magazine culturel Vanity Fair en Italie. Et, primée à Cannes, la vidéo a reçu plusieurs Lions d'Or au Festival international de la créativité.

Des réactions en chaîne...

Cette décision a évidemment provoqué un immense émoi auprès des familles de personnes atteintes de trisomie 21. Et pas seulement ! Branle-bas le combat dans les medias et sur les réseaux sociaux, à la publication de la décision du CSA, le 25 juillet 2014. Dans une lettre ouverte au président du CSA publiée sur le site Figarovox, Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines et président du Parti démocrate chrétien, déclare "Si vous deviez réprimander toutes les chaînes de télévision au motif qu'elles ne devraient pas diffuser des émissions "qui ne sont pas susceptibles de provoquer une adhésion spontanée", je vous laisse imaginer les coupes claires qu'il faudrait opérer."

96 % des enfants trisomiques avortés

La Fondation Lejeune qui, en France, avait assuré la promotion de cette campagne, s'insurge elle aussi de cette décision, déclarant que " le CSA a choisi de limiter la liberté d'expression, en assumant le risque d'atténuer la portée d'un message accueillant vis-à-vis des enfants trisomiques." Mais se satisfait que "à l'heure de la communication marquée par l'internationalisation, internet et les réseaux sociaux, cet avis est sans effet". La Fondation Lejeune, réputée pour ses prises de position anti-avortement, en profite pour souligner "l'aveuglement des pouvoirs publics en France, depuis longtemps pays leader de l'élimination des enfants trisomiques avant leur naissance (96%)."

Le CSA engagé en faveur de la diversité

En attendant, le Conseil du CSA est intervenu auprès des chaînes afin de leur demander, à l'avenir, de veiller aux modalités de diffusion des messages susceptibles de porter à controverse. Il n'en fallait pas davantage pour que le site Medias-info-presse (réputé proche des milieux catholiques conservateurs) *  ose titrer "Le CSA n'aime pas les trisomiques". Doit-on être aussi catégorique ? Rappelons que le CSA a engagé des actions pour accroître la visibilité des personnes handicapées à l'écran (lire article complet en lien ci-dessous), publiant chaque année un "Baromètre des diversités", et a récemment signé une charte pour favoriser la formation et l'insertion professionnelles des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel. "Chère future maman" serait-elle le faux-pas dont son engagement se serait bien passé ?

* Erratum : une erreur de typo entrainant une erreur de notre correcteur automatique a attribué cette citation à Mediapart plutôt qu'à Medias-info-presse. Nous présentons nos excuses pour cette erreur aux deux rédactions concernées ainsi qu'à nos lecteurs.


Voir la vidéo Chère future maman

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 29-07-2014 par Maxime :
Le film en soi n'a rien de choquant au contraire, mais quand on sait que la Fondation Jérôme Lejeune est derrière, difficile de ne pas y voir un message plus que suspect. Bien que luttant pour la discrimination des personnes trisomiques, je regrette cette instrumentalisation de la trisomie pour passer un discours intégriste provie. Dommage qu'aux campagnes contre la stigmatisation de la trisomie s'invitent toujours des extrémistes, ceux-mêmes qui se manifestent aujourd'hui à travers la Fondation ou le Parti démocrate chrétien de Boutin

Le 30-07-2014 par orangina sanguine :
Ce n'est pas Médiapart mais Media Info Presse, un site d'information d'extreme droite, qui titre Le CSA n'aime pas les trisomiques

Le 30-07-2014 par renée :
merci pour cet article qui fait bien la part des choses. Que des personnes aillent jusqu'à se plaindre qu'une telle vidéo soit passée avec les pubs, quand on voit les horreurs que les clips de certains films présentent à la TV! il faut que leur "culpabilité" qui ne vient que d'eux mêmes soit bien prépondérante !

Le 31-07-2014 par Henri Galy :
'ai trouvé sur internet un seul article intitulé "Le CSA n'aime pas les trisomiques" :

http://medias-presse.info/le-csa-naime-pas-les-trisomiques/13448

Mais ce site internet très marqué politiquement à droite (courant catholique intégriste anti-avortement) n'a rien à voir avec Mediapart... Il convient de rectifier !

Le 31-07-2014 par naomie :
Jai pleuré en voyant ce clip qui est correct et bien fait.la vision européenne nest pas celle de la France. Jai une fille handicapée qui à 16 ans,son problème vient dune anomalie chromosomique 3. En 16 ans je me suis battue comme une folle, depuis sa naissance la scolarité et lEducation Nationale mont fait vivre un ENFER. Refus de maternelle, refus du milieu ordinaire, refus de collège privé, même intolérance de la part dun établissement de lAPAJH où elle est scolarisée par contrat MDPH. Ecrie ma fille ny arrive pas seule, travailler si elle nest pas autoriser à passer un diplôme, cest plus que dure. Je suis seule, je nai plus de vie de couple, peu damis, elle non plus et je suis à mon tour handicapée car usée par les soucis. A cause de la mentalité Française qui accepte plus volontiers la délinquance que le handicap et pourtant la vie est là et noir, rouge, laid, beau grand, petit, maigre tous nous avons notre place.
Olivia

Le 31-07-2014 par FREDERIQUE :
JE NE SUIS PAS CHOQUEE PAR CE CLIP, PUDIQUE ET TOUCHANT

Le 31-07-2014 par paule :
Des téléspectateurs portent plaintes contre ce clip...contre ces enfants, ces jeunes ados ces jeunes adultes qui décrivent leurs émotions, leurs quotidiens avec des mots simples, des mots qui rassurent les futurs parents d'enfants trisomique...Il est vrai : LA DIFFERENCE Indifère, Gène, Dérange...ne pas les montrer... les cacher, les oublier car il ne ressemble en rien au citoyen lambda qu'ils sont. Inadmissible que le CSA accède à leurs demandes...que le CSA mets fin aux émissions de réallity qui comportent aucune morale et aucun sens civique...

Le 01-08-2014 par Dr.A-R. Chancholle, Toulouse :
Les qualités des enfants trisomiques sont un des tabous majeurs des médias.Un grand pédiatre, le Dr.M.Titran, de Lille, disait:"le 3° chromosome en plus dans la 21° paire, c'est le chromose de la tendresse"!

Le 02-08-2014 par ALGED :
Toute cette polémique illustre bien l'hypocrisie du grand public en général.Prêt à applaudir les exploits d'un Phillippe Croizon ou autre handicapé qui sort du lot mais méprisant le handicap ordinaire et quotidien.Au point de céder au lobbies, de réduire à néant la loi de 2005 qui avait laissé quand même 10 ans de plus à des dispositions qui existaient déjà depuis 1975( 1ère loi sur l'accessibilité.
Le premier ministre annonce "une rentrée difficile"; qui va t-on écraser encore à votre avis?

Le 04-08-2014 par Marmeth Andrée :
Le cas et la France en général ont un grand besoin d'être secoués. Cette fausse pudeur du Csa est lamentable nos enfants ont leur place dans ce monde et surtout beaucoup à lui apporter dans la tolérance et l'Amour de l'autre

Le 05-08-2014 par Georges2 :
Comme Marmeth Andrée
Et ne devenons mous pas
Nous méfier du Normatif,,?,,
Si dangereux po ur nos sociétés
Quand allons nous rendre compte que nos différences nous enrichissent
Quand du Moi ( JE ) allons nous faire un ( NOUS)?.

Le 07-08-2014 par Mahine :
C'est à la fois triste et joyeux. Ces enfants nous montrent ce que nous ne voulons ou ne savons pas voir. Je n'ai aucun droit de juger les femmes qui gardent, ou ne gardent pas un enfant annoncé trisomique. Le commentaire d'Olivia ne montre pas la vie en rose et on a le coeur serré pour elle et son enfant. Je ne peux que souhaiter que la société entière pense à eux comme faisant partie de la nation et les soutienne. Les soutienne vraiment!

Le 10-08-2014 par laetitia :
parents d'un ado atteint de trisomie 21 nous trouvons lamentable que le csa suivent la demande de certaines personnes concernant le handicap car il touche beaucoup de monde et nous constatons que nous ne sommes pas seules a nous battre contre l'education nationale et la mdph .le csa devrait supprimer des pubs qui sont completement debiles et sans interets .Le csa laisse diffuser des pubs pour le sidaction , les pieces jaunes ,la securite routiere mais surtout rien sur le handicap sa doit beaucoup les genes peut etre qu'il en diffuserons si certaines personnes du csa avaient une mentalite differente et surtout une personne atteinte de trisomie 21 et ils comprendrons se que vivent ses enfants et leurs familles face au handicap .Olivia nous vivons exactement le meme probleme que vous.Et surtout ses enfants on un coeur en or ,ils sont pleins de tendresse et surtout pleins d'amour a donner a bonne entendeur

Le 14-09-2014 par Alonso épouse lamarque :
J'aimerai réagir au commentaire de maxime du 29 juillet : L'extrémisme ne se situe t-il pas dans la stigmatisation? dans la malhonnêteté intellectuelle? Je le trouve magnifique ce clip tout simplement. Et savez vous pourquoi? Parce que je connais ce sujet . je connais ce message que vous ne connaissais pas, que vous ne comprenez pas. Et pour cause , je suis maman d'un troisième enfant avec cette particularité . Et ça fait vraiment du bien d'entendre cette vérité . car oui Monsieur , ne vous en déplaise , avec notre fils nous vivons un vrai Bonheur .Les difficultés et le combat vient des autres . Ce qui handicape notre fils c'est la société avec son manque d'amour et ses discrimination....Aimez , ouvrez les yeux et vous verrez.....

Le 03-10-2014 par bilboude :
Cette tentative de censure du CSA est le reflet de notre société et de nos institutions. Nos enfants pour eux doivent être caché, qu'on ne les vois pas a la TV, ni dans les écoles, si possible non plus dans les quartiers. Nous luttons chaque jour contre cette pression de l'école, MDPH, voisin... qui veulent qu'on mettre nos enfants dans des établissement spécialisé, bien caché de la vue de tous. Ca gène les gens de voir des personnes handicapés, le CSA se contente de nous le rappeler.

Le 09-11-2016 par anonyme :
Le racisme choque et déchaîne toutes les passions, la discrimination sur le handicap, ils s'en foutent.

Dès que quelqu'un leur plaît physiquement, ils remuent ciel et terre pour l'aider et dès que la tête ne leur revient pas, curieusement, plus personne, la tolérance, c'est réellement à la tête des gens.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches