USA : la fréquence de l'autisme se stabilise ?

Résumé : Un enfant sur 47 serait porteur d'autisme aux États-Unis. Après une forte augmentation depuis le début des années 2000, la fréquence de ce trouble semble se stabiliser. Conclusion d'une étude basée sur des observations et pas des diagnostics.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Après une forte augmentation depuis le début des années 2000, la fréquence du trouble du spectre de l'autisme (TSA) parmi les enfants et adolescents aux États-Unis paraît s'être stabilisée ces trois dernières années, selon une enquête menée au niveau national publiée le 2 janvier 2018. Les études précédentes avaient révélé une hausse de ce trouble entre 2000 et 2010, période durant laquelle le taux avait plus que doublé pour passer de 0,67% à 1,47%. Les estimations du réseau Autism and developmental disabilities monitoring (ADDM) avaient indiqué un plafonnement en 2012 à 1,46%.

Des limites à cette étude

Selon cette dernière étude menée de 2014 à 2016 auprès des parents de 30 502 enfants et adolescents de 3 à 17 ans, le taux du trouble autistique a été de 2,24% en 2014, 2,41% en 2015 et 2,58% en 2016, ce qui se traduit en moyenne par un enfant sur 47 porteur d'autisme aux États-Unis. Mais les auteurs de l'étude de l'Université d'Iowa pointent les limites de leur recherche qui « n'est pas fondée sur des diagnostics médicaux » mais sur des observations. Elle est parue dans la dernière édition du Journal of the American Medical Association (JAMA), Pediatrics. Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) avaient également constaté un plafonnement du taux d'autisme aux États-Unis en 2016 tout en jugeant qu'il « était trop tôt pour déterminer si la prévalence de l'autisme commençait ou pas à se stabiliser ».

© designer491/Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr