2023 : le 1er exosquelette personnel est "made in France"

Wandercraft l'avait promis... Le 13 décembre 2023, à New-York (Etats-Unis), la startup française a dévoilé le 1er exosquelette à usage personnel permettant aux personnes avec une déficience motrice de se déplacer de manière autonome. Une révolution !

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

« Il y a trois ans, j'ai rencontré Nicolas Simon (cofondateur de Wandercraft, ndlr) qui m'a demandé si j'aimerais me lever et aller me promener. Au début, je ne l'ai pas cru mais, aujourd'hui, je marche. » New-York. Etats-Unis. 13 décembre 2023. Une révolution technologique est en... marche. La startup française Wandercraft vient de dévoiler le premier exosquelette auto-stabilisant à usage personnel permettant aux personnes avec une déficience motrice de se déplacer de manière autonome, sans béquilles et les mains libres (vidéo ci-contre). Son leitmotiv ? « La capacité de marcher est un droit fondamental. »

Mobilité : peu d'avancées en 40 ans ?

« Au cours des 40 dernières années, le monde est passé des téléphones à cadran aux smartphones, des disquettes à l'intelligence artificielle générative, en passant par les télécopieurs aux interfaces cerveau-machine, et des antibiotiques aux vaccins à ARN messager. En revanche, durant cette période, 30 millions d'utilisateurs de fauteuils roulants sont restés en fauteuil roulant », pointe Wandercraft qui s'est donné pour mission de « révolutionner leur mobilité ».

Innovations en ingénierie et robotique

Son nouvel exosquelette s'appuie sur des innovations en matière d'ingénierie et de robotique déjà incorporées dans l'Atalante X de Wandercraft, le premier exosquelette de marche auto-stabilisant au monde pour l'aide à la réadaptation (Lire : Un exosquelette révolutionnaire arrive sur le marché). Imitant la marche humaine, ce dernier est actuellement utilisé dans des centres de réadaptation aux Etats-Unis, en Europe et au Brésil. En sortant des établissements de santé, le nouveau modèle vise désormais un usage quotidien…

Favoriser la santé et le bien-être

« Nos études ont montré que seulement quatre à six heures par semaine de marche assistée par exosquelettepeuvent produire des améliorations en matière de santé et de bien-être. Cependant, les dispositifs actuels nécessitent l'utilisation de béquilles ou d'un déambulateur, ce qui limite leur utilisation aux personnes ayant une fonction adéquate du tronc et des mains », explique Dr Ann M. Spungen, directrice du centre de recherches sur les lésions de la moelle épinière James J. Peters VA de New York. Ce nouvel exosquelette, qui se veut « plus fin » que la précédente version, bénéficiant de performances améliorées comme la détection des obstacles, la protection en cas de chute et un meilleur sens de l'équilibre, « a le potentiel de faire progresser l'utilisation de cette technologie à la maison, dans la communauté et dans les environnements de travail pour de nombreuses personnes présentant de graves limitations de la marche », poursuit la scientifique.

En attente du prix et de sa commercialisation

La mobilité, à quel prix ? « Le coût n'a pas encore été fixé, répond Jean-Louis Constanza, cofondateur de Wandercraft. L'accessibilité pour les patients clients dépendra évidemment des politiques de remboursement dans les différents pays. Aux Etats-Unis, on se dirige vers une prise en charge ambitieuse pour laquelle Medicare (assurance maladie réservée aux personnes âgées et handicapées, ndlr) a déjà indiqué une couverture de 94 000 dollars qui devrait être confirmée dans les semaines à venir. En France, j'espère qu'on pourra aller aussi vite au niveau des remboursements. » Reste encore à obtenir l'approbation pour sa commercialisation, via le marquage CE en France et la Food and drug administration (administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments en Français) aux Etats-Unis.

Un homme se tient debout dans la rue grâce au nouvel exosquelette de Wandercraft
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.