Augmentation de l'AAH : le décret d'application est paru

807,65 euros, c'est le montant de l'AAH depuis le 1er septembre 2015, soit 7,20 de plus par mois. Le décret d'application officialisant cette revalorisation est paru le 7 octobre.

7 octobre 2015 • Par

Thèmes :

Illustration article

Chaque année, au 1er septembre, certaines prestations sociales sont revalorisées… ou pas ! L'AAH (allocation adulte handicapé) a échappé à l'extrême « rigueur » ; en 2015, à taux plein, elle passe à 807,65 euros (contre 800,45 euros au 1er septembre 2014), soit une augmentation de 7,20 euros. Un « coup de pouce » conforme à l'inflation prévisionnelle d'environ 1%. Mais il faut attendre le décret d'application pour que la revalorisation soit effective : c'est chose faite le 7 octobre 2015, date à laquelle il a été publié au Journal officiel (texte en lien ci-dessous : JORF n°0232 du 7 octobre 2015 page 18180 texte n°19). Le montant de la pension d'invalidité reste, quant à lui, gelé depuis 2014 (article en lien ci-dessous).

L'AAH est versée aux personnes handicapées de plus de 20 ans ou 16 ans sous certaines conditions (lire article en lien ci-dessous). Elle est modulable en fonction des ressources du foyer et d'une éventuelle activité. Elle est accordée aux personnes souffrant d'un taux d'incapacité supérieur à 80%. Entre 50 et 80% de taux d'incapacité, la personne doit être victime « d'une restriction substantielle d'accès à l'emploi » du fait de son handicap. La demande d'allocation doit être formulée auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.