CNCPH : des experts pour mieux parler du handicap?

Comment employer les mots justes pour parler du handicap ? Le CNCPH lance un conseil dédié sur les questions sémantiques, sociologiques et éthiques. Objectif ? Eclairer des sujets qui font encore débat.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Comment parler juste sur les sujets sémantiques, sociologiques et éthiques relatifs au handicap ? C'est, par exemple, comment nommer les personnes dites « handicapées »… mais pas que ! Pour répondre à ces questions, le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) a installé son conseil dédié le 24 mars 2021. A sa tête, Philippe Aubert, membre du CNCPH et fondateur de l'association Rage d'exister.

Eclairer des sujets qui font débat

Selon Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, l'objectif est « d'apporter des éclairages sur des sujets qui font encore débat mais aussi de faire évoluer les représentations sur d'autres qui sont encore timidement abordés dans notre société ». Ce nouveau conseil est composé de trente membres issus du monde académique, du secteur privé en lien direct ou non avec le handicap, de sportifs… Des questions sociologiques animeront les débats, comme la place et la participation des personnes en situation de handicap dans la société. L'éthique sera également au cœur des travaux, en s'interrogeant, par exemple, sur la relation avec les aidants et le positionnement des aides professionnelles. 

Un impact sur les projets de loi ?

Pour Jérémie Boroy, présidente du CNCPH, ce dernier, « sollicité pour produire des avis sur les projets de textes législatifs et réglementaires, pourra s'appuyer sur l'éclairage de cette nouvelle instance pour intégrer les dimensions sémantiques, sociologiques et éthiques ». La première séance de restitution des travaux doit avoir lieu à l'automne 2021 ; d'autres suivront. Pour Philippe Aubert, « les questions autour du handicap ne sont pas seulement l'enjeu particulier d'une catégorie de personnes mais l'affaire de tous ».

Cet engagement semble dans l'air du temps puisque le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a, lui aussi, lancé fin 2020 un comité pour se pencher sur la sémantique autour du handicap et inciter les médias à dépoussiérer les vieux clichés et utiliser les « mots justes » (article en lien ci-dessous). Sa première mission : explorer le traitement du parasport.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.