Médias: un comité pour dire stop aux clichés sur le handicap

Un nouveau comité va se pencher sur la sémantique autour du handicap pour inciter les médias à dépoussiérer les vieux clichés et utiliser les "mots justes". Première mission : explorer le traitement du parasport.

• Par

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article
Illustration article

Comment mieux représenter et parler du handicap dans les médias ? C'est à cette tâche que va s'atteler le « comité de rédaction handicap » mis en place le 3 décembre 2020 à l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, sous l'égide du CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel). Ce jour-là, c'est aussi un premier anniversaire, celui de la charte qui, signée par les principaux représentants des groupes de télévision en décembre 2019, promet plus de visibilité du handicap sur petit écran (article en lien ci-dessous) et prévoit, pour ce faire, la mise en place d'un comité dédié. C'est désormais chose faite…

Partager les bonnes pratiques

Ce comité de rédaction, qui réunit plusieurs expertises (liste en lien ci-dessous), a pour mission d'accompagner les médias audiovisuels signataires de la charte afin de mieux identifier les attentes des personnes handicapées, et promouvoir l'usage des « mots justes » et le partage de bonnes pratiques. Un exemple ? Préférer (exiger ?) « une personne handicapée » plutôt que « le handicapé ». Trop de clichés et de stéréotypes circulent, souvent aux extrêmes, entre pathos et héroïsation, en décalage avec les réalités actuelles et surtout les revendications des personnes concernées. Trop d'indifférence aussi… Rappelons que, selon le baromètre annuel du CSA, seules 0,7 % des personnes visibles à la télé sont perçues comme étant en situation de handicap alors qu'on les estime jusqu'à 20 % dans la « vraie vie ». « Ce baromètre permet d'évaluer l'aspect quantitatif mais il faut aussi challenger le qualitatif », déclare Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap à l'occasion de ce lancement, encourageant à « faire réfléchir les médias sur ce qu'ils disent et la façon de le dire ».

Un lexique en ligne

Une plateforme dédiée sera en ligne dans les prochaines semaines qui mettra à disposition des médias un « lexique ». « Il n'y aura rien de coercitif », assure Carole Bienaimé-Besse, présidente de l'Observatoire de la diversité du CSA, qui juge que c'est malgré tout « un bon outil pour avancer avec les chaînes » car, selon elle, « toutes manifestent la volonté de prendre en compte ce public ». Ce comité de rédaction proposera également régulièrement des articles sur les sujets d'actualité liés au handicap et à l'audiovisuel et fera des suggestions d'axes d'actions prioritaires aux rédactions qui le souhaitent.

Top départ avec le parasport

Objectif ? Aborder un sujet chaque mois. Pour initier cette réflexion, c'est le parasport qui est à l'honneur. « L'absence de visibilité dans les médias, et en particulier dans le handisport, c'est un vrai sujet auquel je suis confronté depuis longtemps », explique Michaël Jeremiasz, champion de tennis fauteuil, membre de ce comité. Dans la perspective de Paris 2024, cette démarche doit donc servir d'aiguillon et permettre de « moderniser » la perception du handicap dans notre société. D'autres actions sont menées en parallèle, portant notamment sur l'accessibilité des programmes et l'insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur.

Les membres du comité de rédaction

• Michael Jeremiaz, champion paralympique et fondateur d'une société de production audiovisuelle ;
• Laetitia Bernard, journaliste non-voyante à la rédaction de Radio France ;
• Pascale Colisson, responsable pédagogique pour l'école de journalisme de Paris Dauphine, connue pour ses travaux sur l'inclusion ;
• Philippe Aubert, président du conseil pour les questions d'éthique et de sémantique du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ;
• Charles Gardou, anthropologue, professeur d'université et auteur de nombreux ouvrages sur le handicap ;
• Philippe Lefait, journaliste, père d'une jeune femme handicapée et co-auteur, avec sa femme, du livre Et tu danses Lou ;
• Emmanuelle Dal'Secco, journaliste spécialisée et rédactrice en chef de Handicap.fr ;
• Patrick Bezier, ancien président du groupe Audiens et membre du conseil d'administration de l'Association pour l'insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées ;
• Vincent Lochmann, membre du CNCPH, assesseur de la commission Culture, sport et médias ;
• Marie-Pierre De Bantel, membre du CNCPH, anciennement RH d'un groupe de télévision.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.