Conducteurs handicapés : Ford invente le robot "pompiste"

Fini le casse-tête pour faire le plein en fauteuil roulant. Ford annonce la mise au point de bornes de recharge robotisées pour les conducteurs de voiture électrique en situation de handicap. Mais aucune date de mise en service à l'horizon.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

« J'ai arrêté de faire moi-même le plein de mon véhicule il y a des années car c'était devenu épuisant. C'est mon mari qui s'en charge. » Pour Angela Aben, le passage par la station-service relève du parcours du combattant avec son fauteuil roulant. Employée au service communication chez Ford Europe, elle se languit de tester en avant-première la nouvelle borne de recharge robotisée lancée par la marque américaine, « qui lui permettra d'être plus autonome ». Constatant les difficultés rencontrées par cette Allemande et d'autres conducteurs en situation de handicap, Ford a mis au point un prototype qui permet de recharger sa voiture électrique sans en sortir. Il s'agit d'un robot, déclenché à l'aide de l'application « FordPass » installée sur son smartphone. Un bras de recharge se déploie et se dirige automatiquement vers la prise du véhicule, guidé par une caméra miniature. A la fin du « plein », le robot pompiste se replie à l'intérieur de son habitacle.

Pour tout type de véhicule électrique

Fabriquée en Allemagne, cette solution devrait couvrir l'ensemble du parc électrique, toutes marques confondues, puisque les prises électriques sont universelles. A l'avenir, elle pourrait même être installée sur les places de parking réservées aux personnes handicapées, dans les parcs de stationnement ou chez les particuliers. « Ford teste cette borne robotisée dans le cadre d'un projet de recherche visant à concevoir des solutions de recharge mains libres pour les véhicules électriques et de recharge entièrement automatisée pour les véhicules autonomes », explique la firme qui souhaite à terme « automatiser entièrement le processus, de façon à ce que le conducteur n'ait plus du tout besoin d'intervenir ». Preuve que ce qui facilite le quotidien des personnes à mobilité réduite peut servir au plus grand nombre, et inversement ! Si la technologie s'annonce prometteuse, elle n'est, pour l'heure, qu'en phase expérimentale. Aucune date officielle de mise en service n'a été communiquée par la société.

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.