Discours de Macron peu accessible : ces bugs à éviter!

Superposition sous-titrage/LSF, mauvais éclairage des interprètes, suspension de la vélotypie... La transcription du discours d'Emmanuel Macron du 16 janvier 2024 a été semée d'embûches pour le public avec handicap sensoriel. A rectifier au plus vite !

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Sous-titrage trop translucide du discours d’Emmanuel Macron.

La conférence de presse d'Emmanuel Macron du 16 janvier 2024 pas suffisamment accessible aux téléspectateurs sourds, malentendants et sourdaveugles ? Unanimes, l'association qui les représente, exprime sa « profonde préoccupation ». Malgré la présence d'une interprétation en Langue des signes française (LSF) et du sous-titrage en temps réel, les moyens d'accessibilité n'étaient pas « appropriés », ce qui a causé « des difficultés considérables (…) laissant de nombreux membres de notre communauté dans l'obscurité sur des détails importants du discours présidentiel ».

Trop de bugs !

Quelques exemples… Le texte de la vélotypie était partiellement visible avec un bandeau trop translucide ou un texte pas suffisamment gras ou contouré de noir. Durant la phase de questions/réponses, la vélotypie a disparu afin de laisser place aux infos en bandeau des différentes chaînes de télévision. L'association déplore également des superpositions entre le sous-titrage et l'interprétation en LSF. Par ailleurs, cette dernière n'était pas suffisamment valorisée par l'éclairage ; des ombres des mains apparaissaient sur le visage de l'interprète ou en arrière-plan, empêchant une bonne clarté.

Un engagement depuis 2020

Pourtant, en 2020, les choses ont pris un tournant rapide à la faveur d'un contexte inédit. Pour informer tous les citoyens face à la situation critique du Covid, le gouvernement promettait que toutes les interventions du Président de la République et les discours officiels à la télévision seraient rendus accessibles via une vélotypie incrustée à l'image et une interprétation en LSF, visibles par tous. Cette accessibilité est garantie sur toutes les chaînes de TV mais également sur les réseaux sociaux, indépendamment de l'équipement utilisé. Une aubaine après des années de revendications ? « C'est une réelle avancée et un vrai acquis pour nos publics », reconnaît Unanimes qui, néanmoins, souligne « l'importance cruciale d'une communication inclusive et accessible, en particulier de la part des plus hautes instances gouvernementales. La conférence de presse présidentielle doit être un exemple de transparence et d'inclusion ».

Des mesures immédiates !

Unanimes tire donc la sonnette d'alarme et exige que « des mesures soient prises immédiatement afin de remédier à cette lacune pour garantir que de tels incidents ne se reproduisent plus à l'avenir ». Elle propose son expertise au gouvernement pour « mettre en place des solutions durables ». Pour que « les personnes sourdes, malentendantes et sourdaveugles puissent participer activement à la vie publique de notre nation ».

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.