Emploi et handicap dans la crise : le pire évité en 2020?

En 2020, " le scénario du pire a été évité " pour les travailleurs handicapés selon l'Agefiph grâce aux mesures de soutien déployées pour faire face à la crise. Mais la vigilance reste de mise pour en sortir...

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Sur fond de crise sanitaire, « le scénario du pire a été évité », assure l'Agefiph qui a publié son rapport d'activité 2020 et les derniers chiffres de l'emploi des personnes handicapées le 9 avril 2021 (en lien ci-dessous). Mais, malgré les mesures sociales mises en œuvre par l'Etat, « les difficultés en matière d'insertion dans l'emploi ont persisté pendant le deuxième semestre 2020 », poursuit ce fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé.

Une réponse à l'urgence

En 2020, 503 millions d'euros ont été engagés pour des actions destinées au maintien, à l'insertion dans l'emploi, à la formation, à la mobilisation des entreprises, des acteurs de l'emploi et de la formation ou encore en faveur de l'innovation et de la recherche. Soit 7 millions de plus qu'en 2019. Dès les premières semaines de la crise sanitaire et en complément des aides de droit commun déployées par les pouvoirs publics, plus de 26 millions ont été débloqués pour répondre à l'urgence (adaptation au télétravail, masques transparents, aide aux travailleurs indépendants, sécurisation des parcours, soutien psychologique…), certaines aides étant prolongées jusqu'au 31 décembre 2021 (article en lien ci-dessous).

Quid des demandeurs d'emploi ?

Fin décembre 2020, 476 853 demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi (DEBOE) étaient inscrits à Pôle emploi. Ils représentaient alors 7,8% de l'ensemble des demandeurs d'emploi contre 8,6% un an auparavant. Alors que le nombre global de demandeurs d'emploi a progressé de 5,1% en 2020, le nombre de DEBOE a diminué dans l'ensemble des régions métropolitaines, avec une baisse de 3,8% au niveau national, soit près de 20 000 demandeurs de moins.
 
Toutefois, les flux de sortie du chômage ont fortement diminué pour les Bénéficiaires de l'obligation d'emploi (BOE). Ainsi, les reprises d'emploi déclarées à Pôle emploi ont beaucoup plus baissé que pour le tout public (-24% en un an contre -11%). La baisse des recrutements s'observe dans l'activité des Cap emploi dont les placements de plus de 3 mois en 2020 ont chuté (-21% par rapport à 2019).

Chômage longue durée

Par ailleurs, les tendances observées début 2020 se confirment sur le second semestre de l'année et révèlent un chômage de longue durée persistant pour les personnes en situation de handicap. A fin décembre 2020, 64% des DEBOE étaient en chômage de longue durée, soit une augmentation de 5 points en un an, contre 50% pour l'ensemble des publics ; fin 2020, près de 129 000 personnes handicapées étaient inscrites à Pôle Emploi depuis plus de 3 ans.

Si, selon Malika Bouchehioua, présidente de l'Agefiph, ces chiffres sont « encourageants », ils appellent néanmoins à « beaucoup de prudence ». Certes, « le chômage n'augmente pas mais les entrées dans l'emploi et en formation non plus », poursuit-elle. Elle dit rester « vigilante » car « nous ne pouvons anticiper l'état de l'économie lorsque l'intensité de crise sanitaire diminuera ».

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.