Expérience à Paris: se glisser dans la peau d'un chien guide

" Il faut l'aider à sortir ! ". A Paris, le 6 juin, des passants sont mis à contribution pour un exercice inédit. Il s'agit d'une campagne de sensibilisation coup de poing pour interpeller le grand public sur les atouts des chiens guides d'aveugle...

6 juin 2019 • Par

Thèmes :

Le 6 juin 2019, sur le parvis du cinéma MK2 Bibliothèque, à Paris, s'est garé un mystérieux bus. A l'intérieur, une silhouette se dessine dans l'obscurité. Seule, immobile, déstabilisée, elle a besoin d'aide pour retrouver la lumière. Une hôtesse interpelle les passants : « Il faut l'aider à sortir ! » Ceux qui se prêtent au jeu sont installés dans un sas muni d'écrans, de commandes et d'un micro. Le but du jeu : guider la personne bloquée dans le noir vers la sortie. Mais, attention, plusieurs obstacles sont dressés sur son chemin. Pour les surmonter, une seule solution : le passant doit les mentionner pour les voir s'illuminer et permettre à son acolyte de les éviter. Ce n'est qu'une fois la mission achevée qu'il saisit l'enjeu de cette expérience immersive…

« Flair play » : jeu de rôle immersif

La personne bloquée dans le noir est non-voyante ; avec ses indications, le passant a pris la place d'un chien guide. Avec sa nouvelle campagne « Avec un chien guide, la vie prend forme », la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles interpelle le grand public sur les atouts de ces compagnons. L'enjeu : en devenant acteur, le participant comprend le rôle et l'importance du chien guide. Cette opération se décline aussi en ligne (lien ci-dessous), les internautes étant invités à tester leurs connaissances sur les chiens guides via le jeu de rôle « Flair play ». L'objectif : identifier les 20 éléments urbains reconnus par ces toutous expérimentés en 3 minutes chrono ! A chaque bonne réponse, un message du type : « Un chien guide sait repérer un banc pour y conduire son maître ». Il peut aussi reconnaître une bouche de métro, des poteaux, des sièges, une boîte aux lettres, un distributeur de billets, une intersection, un arrêt de bus, une poubelle, des trous, des escaliers, une flaque d'eau, des véhicules mal garés et tout autre obstacle qui pourrait déstabiliser son maître.

Repousser les limites du handicap

Le site regorge également de témoignages. Laisse en main, les personnes déficientes visuelles disent se sentir plus fortes et repousser leurs limites : se rendre à un entretien d'embauche ou à son travail, aller à l'université, dîner au restaurant en toute sérénité… « Janga a changé ma vie au quotidien », affirme Jennifer. Avant d'avoir sa chienne, elle devait se contenter d'une canne blanche. « J'angoissais énormément, confie la jeune maman. La canne donne un nombre très limité d'informations. Avec Janga, je suis plus à l'aise et profite des sorties avec mes filles ». Sa chienne anticipe notamment les travaux, les gens qui changent de direction au dernier moment et risquent de la heurter…

Liberté, complicité

Elle raconte aussi ses « première fois ». « Donner les premiers ordres, c'était un peu stressant », révèle-t-elle. Question d'habitude… La vie avec un chien guide ? « Pour moi c'est une vie sans limite, sans frontière, sans barrière… Une vie comme tout le monde ! », réplique-t-elle. Et ce n'est pas Tony qui dira le contraire ! Le premier mot qui lui vient à l'esprit quand on évoque Jingle ? « Liberté » ! Selon lui, un chien guide, c'est aussi une capacité de déplacement décuplée, une confiance en soi retrouvée et une relation différente avec les autres… « Dans le regard des gens, on est plus estimé, je les sens, en tout cas, moins mal à l'aise et ils osent plus me parler », précise-t-il. Au-delà de l'appui « fonctionnel », c'est une belle complicité qui naît entre l'Homme et le chien. « Je joue tout le temps avec elle, je la fais courir, je l'emmène à la mer…, ajoute-t-il. C'est un chien heureux ! »

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.