Greta Thunberg, personnalité de l'année 2019 selon le Time

"Le pouvoir de la jeunesse" titre le magazine américain Time pour illustrer la personnalité de l'année 2019. Le grand gagnant est... Une jeune autiste devenue l'icône du combat contre le réchauffement climatique, Greta Thunberg.

13 décembre 2019 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Greta Thunberg est LA personnalité de l'année, selon le magazine Time. Chaque année, l'hebdomadaire américain met en lumière l'individu qui, selon lui, a « marqué le plus l'année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire ». Si, jusqu'en 1998, cette distinction n'était réservée qu'aux hommes, c'est bel et bien une femme qui la remporte une décennie plus tard, manifestement pour le meilleur... Qui plus est, une adolescente ! La suédoise de 16 ans, autiste Asperger, égérie de la lutte contre le changement climatique, devient ainsi la plus jeune lauréate du titre. Une récompense qui a « un peu surpris » la militante, selon Associated Press (AP). De quoi la consoler de ne pas avoir été retenue pour le Prix Nobel de la paix, contrairement à ce qu'annonçaient les tabloïds...

Le pouvoir de la jeunesse

« Le pouvoir de la jeunesse », titre le Time pour illustrer la photo d'une jeune femme tournée vers l'avenir et plus déterminée que jamais à atteindre son objectif : protéger la planète. Celle qui qualifie son « handicap » de « super pouvoir » (article en lien ci-dessous) succède ainsi au journaliste saoudien Jamal Khashoggi, assassiné au consulat saoudien à Istanbul, et vole la vedette aux cinq autres finalistes : Donald Trump, Nancy Pelosi, cheffedes démocrates au Congrès américain, Megan Rapinoe, star de l'équipe féminine de football américaine, les manifestants pro-démocratie de Hong Kongou encore l'agent de la CIA qui a averti du coup de téléphone entre Donald Trump et son homologueukrainien, à l'origine de la procédure dedestitution du présidentdes Etats-Unis.

Auteure du mot de l'année

« Au cours des 16 derniers mois, Greta Thunberg s'est adressée aux chefs d'Etat à l'ONU, a rencontré le pape, s'est entretenue avec le président des Etats-Unis et a inspiré 4 millions de personnes à se joindre à la grève climatique mondiale le 20 septembre 2019, dans ce qui a été la plus grande démonstration climatique de l'histoire de l'humanité », plaide le magazine. « Grève du climat » a d'ailleurs été nommé « mot de l'année » par le dictionnaire anglophone Collins Dictionaryen novembre 2019. Ce mouvement a commencé en août 2018 lorsque la jeune militante a décidé de « faire grève », seule, tous les vendredis, devant le Parlement suédois. Son « SOS » s'est ensuite répandu comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, inspirant les écoliers du monde entier à descendre dans les rues pour inciter les gouvernements à prendre des mesures concrètes pour l'environnement. Leur credo : #FridaysForFuture !

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.