Handicap et emploi : 3 nouvelles mesures du FIPHFP

Le FIPHFP se mobilise pour mettre en œuvre les décisions du Comité interministériel du handicap (CIH). Trois mesures en faveur de l'emploi des personnes handicapées viennent d'être adoptées.

12 décembre 2013 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

C'était le 25 septembre 2013. Pour la première fois, treize ministres concernés par les questions de handicap s'étaient réunis à Matignon pour le premier Comité interministériel du handicap (CIH) de l'histoire de France. Cette réunion avait pour objectif, selon le rapport publié à cette occasion, de « donner une impulsion nouvelle au plus haut niveau de l'Etat en matière de handicap, pour faire en sorte que l'égalité républicaine ne reste pas un principe abstrait mais une réalité concrète ». Quarante pages de proposition en étaient sorties, engageant le gouvernement pour les années à venir ! De jolies promesses pour les associations de personnes handicapées qui attendaient de voir pour y croire...

L'emploi dans la balance

Les questions d'emploi étaient évidemment dans la balance, « prévoyant des actions fortes en faveur de l'insertion professionnelle des personnes handicapées ». A trois mois de ce CIH, les premières mesures viennent de tomber. Le Comité national du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) vient d'adopter trois mesures. Rappelons que ce fonds, mis en place fin 2006, finance les actions de recrutement, de maintien dans l'emploi, de formation et d'accessibilité dans les trois fonctions publiques (ministères, villes, conseils généraux et régionaux, hôpitaux...).

Trois mesures adoptées

- Le renforcement des incitations financières pour amplifier l'apprentissage des jeunes dans la fonction publique : le FIPHFP prendra désormais à son compte le versement d'une indemnité correspondant à 80% du reste à charge du coût salarial annuel, si le contrat est confirmé à l'issue des deux premiers mois, en lieu et place de l'indemnité forfaitaire actuelle de 4 000 euros.
- La prorogation du programme accessibilité des lieux de travail, des écoles du service public et en matière numérique pour les années 2015 et 2016. Ce programme, qui a démarré en 2010 à l'initiative du FIPHFP avant d'être consacré par la Conférence nationale du handicap de 2011, a mobilisé à ce jour plus de 40 millions d'euros avec un quasi doublement des financements accordés au titre de l'année 2013.
- Enfin, la mobilisation des financements du FIPHFP (aides techniques et humaines figurant dans le catalogue des aides) pour permettre aux jeunes de 16 à 25 ans en situation de handicap qui le souhaitent d'effectuer un service civique et de bénéficier ainsi d'une première étape d'engagement et d'acquisition de compétences dans leur parcours d'inclusion socioprofessionnelle.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires11 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
11 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.