Maladie auto-immune : 7e Journée de recherche le 10 janvier

RDV le 10 janvier 2024 à Paris (ou en distanciel) pour la 7e Journée de recherche sur les maladies auto-immunes et auto-inflammatoires. Objectif : sensibiliser les professionnels de santé et développer de nouvelles stratégies thérapeutiques.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Un scientifique touche un écran affichant des logos, seringues, médicaments

Lupus, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde... Environ 3 millions de Français vivent avec une maladie auto-immune et 5 à 10 % de la population mondiale, dont une grande majorité (80 %) de femmes. Un handicap parfois invisible qui cache pourtant des symptômes palpables. Multifactorielles pour la plupart, elles nécessitent des travaux de recherche considérables et un diagnostic précoce. C'est l'enjeu de la septième Journée « Recherche » organisée par la FAI²R (Filière de santé pour les maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares) et le réseau CRI-IMIDIATE*, dédié à la recherche sur ces mêmes pathologies (inscription gratuite et programme complet disponibles via les liens ci-dessous). Objectif ? Sensibiliser les professionnels de santé, mieux comprendre ces maladies complexes et développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. Rendez-vous le 10 janvier 2024 de 9h30 à 13h à la Pitié-Salpêtrière, à Paris 13e**... ou sur Zoom, en distanciel !

Focus sur la maladie de Still et le Lupus

Dédiée principalement aux professionnels de santé, chercheurs et associations de patients, cette journée a pour objectif de faire le point sur le diagnostic et la prise en charge de la maladie de Still (rhumatisme inflammatoire rare, caractérisé principalement par des pics de fièvre au cours desquels surviennent des éruptions cutanées, accompagnés ou non de douleurs articulaires) qui touche les enfants comme les adultes. Cet évènement entend également faire la lumière sur le Lupus (et son nouveau médicament le Belimumab) ainsi que les ostéites chroniques multifocales récidivantes. Ces maladies inflammatoires rares chroniques sont essentiellement osseuses mais peuvent atteindre d'autres organes.

Hausse des maladies auto-immunes

En quoi cet évènement est-il essentiel ? Les maladies auto-immunes, causées par un dérèglement du système immunitaire qui attaque les cellules et tissus sains du corps, les considérant à tort comme des envahisseurs étrangers, sont de plus en plus fréquentes. Très diverses -on en dénombre aujourd'hui plus de 80-, elles peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie des patients, nécessitant souvent un traitement à long terme et un suivi médical continu.

* labellisé F-CRIN (réseau d'excellence sur les rhumatismes inflammatoires, les maladies auto-immunes, et les maladies auto-inflammatoires)
** Bâtiment Delessert, salle de staff (sous-sol), 47/83 boulevard de l'hôpital

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.