"Métropole aidante": un dispositif unique d'aide aux aidants

234, c'est le nombre d'offres proposées en Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir les aidants. Pour renforcer leur lisibilité et les regrouper en un même dispositif, des acteurs engagés lancent la démarche "Métropole aidante". A quand une généralisation?

19 juillet 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

En France, près de 11 millions de personnes prennent soin d'un proche âgé, malade ou en situation de handicap, plusieurs heures par semaine, dont 165 000 en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour faciliter l'accès aux différents dispositifs de répit et d'accompagnement qui existent sur ce territoire, la Fondation France répit, soutenue par la Métropole de Lyon et l'Agence régionale de santé (ARS), vient de lancer la démarche « Métropole aidante ». Associations, institutions publiques, organismes de retraite, mutuelles, entreprises, établissements et services médico-sociaux et sanitaires... Plus de 130 acteurs engagés proposent des solutions de manière individuelle. Et si on les rassemblait dans un seul et même dispositif ? C'est l'idée de cette initiative inédite et innovante.

Renforcer la lisibilité des offres

Pour élaborer la démarche « Métropole aidante », son président, Henri de Rohan-Chabot, est parti d'un constat fâcheux constat : « Les aidants ont souvent du mal à accéder aux propositions de soutien qui peuvent leur être proposées, d'abord parce qu'ils sont essentiellement centrés sur l'aide à leur proche fragilisé, mais aussi parce que les dispositifs sont très éparpillés et peu lisibles. Résultat, ces derniers sont peu mobilisés alors même qu'ils pourraient apporter un réel soutien aux familles confrontées à ces prises en charge lourdes et parfois épuisantes ». Soutien psychologique, démarches administratives, formation, répit à domicile ou en établissement, mobilisation de professionnels médico-sociaux, adaptation du logement... Les solutions sont pourtant nombreuses ! Ce nouveau dispositif a pour mission de les recenser, les coordonner et les organiser pour renforcer leur lisibilité. « Nous voulons créer, pour tous les aidants de la métropole, une offre territoriale structurée, labellisée et facilement accessible », ajoute-t-il.

Conseils pratiques en ligne

Différentes études et groupes de travail thématiques ont été menés depuis le début de l'année 2018 avec l'ensemble des acteurs du collectif, pour identifier les actions répondant aux enjeux d'information et de coordination des 234 offres réparties sur le territoire. A l'issue de ces concertations, trois dispositifs sont sortis du lot, à commencer par un site Internet (en lien ci-dessous), mis en ligne le 12 juillet 2019. Il propose une cartographie de l'ensemble des offres mais également des conseils pratiques, un questionnaire pour évaluer ses ressources et ses difficultés ainsi qu'une page dédiée à l'actualité. L'actualisation des informations publiées sur le site est assurée par des travailleurs en situation de handicap de l'ESAT Myriade (Vaulx-en-Velin) géré par la fondation OVE, « soit cinq places financées de manière pérenne par l'ARS », précise la principale intéressée.

Bientôt une généralisation ?

En complément, un lieu d'accueil physique et une plateforme téléphonique devraient être proposés d'ici fin 2019 pour « accueillir, informer et orienter les aidants vers les multiples points d'accueil du territoire ». Installée au cœur de la métropole, près de Lyon Part-Dieu, cette structure entend devenir un lieu ressource et de coordination pour les acteurs qui pourront, par exemple, organiser des évènements et des formations. « Une équipe pluridisciplinaire composée d'un responsable de site chargé de coordination, d'un travailleur social et d'un psychologue sera présente », détaille les créateurs. Les deux dispositifs seront expérimentés pour une durée de trois ans, avec l'ambition de les reproduire sur le territoire lyonnais et au-delà...

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.