Microsoft : son nouveau défi pour les déficients visuels !

Après le recrutement de travailleurs autistes Asperger, Microsoft s'engage en faveur des personnes déficientes visuelles. Le géant américain signe un partenariat avec l'association Valentin Haüy pour rendre le numérique plus accessible.

10 mars 2019 • Par Cassandre Rogeret / Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Un cap a été franchi… En France, le nombre de personnes déficientes visuelles avoisine désormais 1,7 million et pourrait doubler d'ici 2050, selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Pour elles, l'accès au numérique reste limité. Un obstacle monumental dans une société de plus en plus digitalisée... Pour pallier ce manque, Microsoft et l'association Valentin Haüy viennent de signer un partenariat pour développer des solutions d'intelligence artificielle au service des personnes mal et non-voyantes.

Traduire les applis en français

« Dans une société de l'information telle que la nôtre, ne pas avoir accès à Internet, et plus largement aux contenus et services numériques, constitue un facteur d'exclusion sociale, culturelle, scolaire et professionnelle », affirme les nouveaux partenaires dans un communiqué commun. Leur premier chantier consistera à travailler sur l'adaptation française des applications mobiles, comme « Seein AI », qui permet aux personnes déficientes visuelles de gagner en autonomie. Cette appli gratuite peut notamment reconnaître des visages, des produits, des billets, des couleurs, lire des textes, décrire des scènes et détecter la lumière mais est, pour l'heure, seulement disponible en anglais. La version francophone devrait sortir dans les prochains mois.

Des tests d'adaptation

L'application Microsoft Soundscape devrait également faire son apparition dans l'Hexagone, au même moment. Actuellement proposée aux Etats-Unis, elle restitue en « son spatial 3D » la description des lieux où l'utilisateur se trouve. Une fois la destination renseignée, la balise audio indique le chemin à suivre et signale les routes et les intersections. Résultat : plus d'indépendance et de mobilité. Ces applis devraient faire l'objet de tests par des adhérents de l'association Valentin Haüy. L'entreprise américaine compte sur elle pour obtenir des « retours terrain » et pouvoir ainsi améliorer ses applis mais aussi ses logiciels puisqu'ils testeront également Windows 10 et la suite Office 365.

Adapter les produits en amont

C'est le pôle « accessibilité numérique » de l'association qui est en charge de ces tests d'adaptation. « Il reste encore beaucoup à faire en matière d'accessibilité numérique, condition sine qua non de l'autonomie des personnes empêchées de lire en raison d'un handicap », estime son responsable, Manuel Pereira. Alors, depuis plusieurs années, il s'efforce de sensibiliser les acteurs de ce secteur sur la nécessité d'une adaptation en amont. « Ce partenariat peut permettre, à terme, d'obtenir des produits 'nativement' accessibles aux déficients visuels. Il constitue une avancée notable en ce sens et devrait ouvrir la voie à d'autres initiatives en faveur de l'accessibilité numérique », poursuit-il.

Microsoft exemplaire ?

Une pratique déjà mise en place par Microsoft qui assure « intégrer des fonctionnalités d'accessibilité » dès la fabrication du produit. « Nous sommes convaincus que les bénéfices de l'Intelligence artificielle (IA) doivent être accessibles à tous et toutes, indique Philippe Trotin, responsable du pôle dédié chez Microsoft France. C'est pourquoi nous développons des applications spécifiques pour permettre aux personnes en situation de handicap de mieux surmonter les difficultés de la vie quotidienne. » En attendant, plusieurs actions seront mises en œuvre dans un avenir proche. Le forum utilisateurs se réunira au dernier trimestre 2019 pour faire part de ses recommandations à Microsoft. En parallèle, divers évènements seront organisés conjointement, tout au long de l'année, en vue de « valoriser les solutions proposées ». L'association Valentin Haüy prévoit d'ores et déjà une deuxième édition de sa journée dédiée à l'accessibilité numérique (article en lien ci-dessous). Affaire à suivre…

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.