Nakache et Toledano produisent une série sur le Café Joyeux

La success story des Cafés Joyeux a inspiré aux réalisateurs du film "Hors normes", Eric Toledano et Olivier Nakache, une série documentaire en quatre épisodes. "L'épopée joyeuse" est à découvrir sur Canal+ à partir du 22 septembre 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« On ne sort pas indemne d'une expérience comme celle que nous avons vécue avec notre dernier film Hors normes ». Les réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano n'ont pas tout à fait tourné la page du handicap après la sortie en salle fin octobre 2019 de leur long-métrage sur l'accompagnement des personnes autistes sévères. Yann Bucaille, créateur des Cafés Joyeux, qui accompagnent des personnes en situation de handicap mental ou autistes dans l'emploi, les a contactés après avoir vu le film. « Hors normes l'avait touché et il y avait retrouvé les problématiques auxquelles il est confronté au quotidien avec son projet. Lorsqu'il nous a exposé l'objectif de son entreprise, nous avons tout de suite été curieux et enthousiastes à l'idée de le rencontrer et de découvrir les différents établissements », explique le duo.

De Paris à New York

Deux ans plus tard, les Cafés Joyeux, qui ont essaimé un peu partout en France et à l'étranger, vont donc faire l'objet d'une nouvelle série, L'Epopée joyeuse, produite par Éric Toledano, Olivier Nakache, Nicolas Duval-Adassovsky et réalisée par Paul Frère. Diffusée à partir du 22 septembre 2022 sur Canal+, ce documentaire de quatre épisodes de 40 minutes suit l'aventure de cette chaîne de cafés, depuis l'ouverture de son antenne sur les Champs Elysées jusqu'à celle prévue à New York sur l'une des avenues les plus prestigieuses au monde, Park avenue. Durant plusieurs mois, les réalisateurs ont tout filmé, des événements forts (le cocktail à l'Elysée servi par les équipiers joyeux, l'inauguration sur les Champs en présence du couple Macron, une sortie en mer sur un grand voilier) aux aléas moins « joyeux » (la pandémie mondiale, les tensions avec un co-propriétaire autour de l'installation d'un nouveau café…).

Coup de projecteur sur des équipiers

Un coup de projecteur est donné sur plusieurs membres du personnel : Louis, Stéphane, Augustin, Clémentine, Vianney-Marie, Arnaud. On y découvre leur parcours pour accéder, non sans embûches, au monde du travail. « Nous avons pris beaucoup de plaisir à rencontrer les équipiers, à aller en cuisine, à observer les serveurs », expliquent les producteurs. « Ces enfants, adolescents et adultes souvent libérés de l'ego, qui sont dans une forme de spontanéité, de vérité dans la relation à l'autre, ce n'est pas un cliché, c'est une réalité dont nous pouvons témoigner. Il en va de même pour les gens qui font partie des associations, le personnel de santé, les éducateurs, les encadrants, que nous avons suivis longtemps ; ils ne viennent pas travailler-là par hasard. »

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.