Nanisme : harcelé, Quaden veut se suicider, la vidéo buzz

"Donne-moi un couteau, je veux mourir". Dans une vidéo glaçante, Quaden, 9 ans, harcelé en raison de son nanisme, confie vouloir se suicider. Des millions de voix s'élèvent pour témoigner leur indignation.

• Par

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Donne-moi un couteau, je vais me suicider, je vais mourir maintenant. » La vidéo de Quaden (lien ci-dessous), un jeune Australien brimé en raison de son achondroplasie, une maladie génétique à l'origine d'une forme courante de nanisme, a bouleversé la Toile. « Voilà ce que fait le harcèlement », déclare sa mère, Yarraka Bayles, qui partage cet instant déchirant sur Facebook Live pour « montrer les effets destructeurs de la persécution sur un petit garçon de 9 ans qui veut seulement aller à l'école, avoir une éducation et s'amuser ». Excédée, elle demande aux « parents, éducateurs, professeurs » d' « éduquer leurs enfants, leur famille, leurs amis » et réclame une sensibilisation au handicap à l'école. Si le harcèlement scolaire concerne de nombreux enfants, ceux en situation de handicap, jugés « différents », sont particulièrement concernés.

Plus de 20 millions de vues

« Donne-moi un couteau que je puisse me poignarder le cœur », assène Quaden. Glaçant... « Chaque put*** de jour, quelque chose arrive : un autre épisode, une autre persécution, un autre déchirement, un nouveau surnom. (...) Mon fils est suicidaire presque tous les jours donc je dois constamment garder un œil sur lui à cause de ses tentatives. J'avais choisi de garder cela privé mais ce n'est plus possible, je veux que les gens sachent à quel point ça blesse une famille », révèle sa mère, présidente de Stand Tall 4 Dwarfism, une association de défense du nanisme. « Ça pourrait être votre enfant, ou votre enfant pourrait être le persécuteur qui en pousse un autre au bord du gouffre », interpelle-t-elle. Depuis sa publication, le 18 février 2020, cette vidéo a dépassé les 20 millions de vues, poussant des milliers d'internautes à apporter leur soutien au jeune garçon via le hashtag #WeStandWithQuaden (en français « JeSoutiensQuaden »).

Mobilisation internationale

En Australie, l'équipe indigène nationale de rugby a publié une vidéo dans laquelle elle convie Quaden et sa mère à assister à leur prochain match tandis que des lycéens lui ont dédié un « haka ». L'acteur australien Hugh Jackman a également tenu à lui témoigner son soutien : « Quaden, tu es plus fort que tu ne le penses mon pote et, quoi qu'il arrive, je suis ton ami ». Cet élan de solidarité a rapidement parcouru la planète. L'humoriste américain Brad Williams, atteint de la même maladie que Quaden, a lancé une cagnotte en ligne pour offrir à sa famille un voyage à Disneyland. « Je veux qu'il sache que nous ne tolérons pas le harcèlement et qu'il est un être humain merveilleux qui mérite d'être heureux », écrit le comédien. Alors que l'objectif visait 10 000 dollars, la cagnotte en atteint près de 200 000, seulement quelques heures après son lancement. En France, le footballeur montpelliérain Andy Delort, ainsi que les influenceuses Lola Dubini et Amélie Neten ont également partagé la séquence pour mettre fin au fléau du harcèlement scolaire. Face à cette mobilisation massive, « Quaden a dit être passé du pire moment de sa vie au meilleur et je crois que cela résume bien la situation », a exprimé sa mère, lors d'une conférence de presse, le 21 février.

Réalité ou comédie ? Des internautes ont en effet débusqué d'autres photos, antérieures à cette vidéo, du petit Quaden où on le voit brandir une liasse de billets. Elles ont mis le doute dans les esprits, certains estimant avoir été manipulés par cette vidéo qu'ils jugent « surjouée ». Il n'en reste pas moins que le harcèlement scolaire est une réalité, avec des  conséquences parfois tragiques... Et, pour faire taire les critiques, la maman de Quaden a annoncé qu'elle préfèrait que l'argent récolté, près de 500 000 dollars au final, soit reversé à des associations caritatives.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.