Paris 2024 promet 1 000 taxis accessibles aux PMR

Lors du Comité interministériel aux Jeux de Paris 2024, Jean Castex promettait 1000 taxis parisiens accessibles pour les PMR, via une prime dédiée. 40 % du coût d'acquisition pour les véhicules à faible émission de CO2 ? Le CNCPH vote pour !

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

DERNIERE MINUTE DU 25 AVRIL 2022
Le 15 novembre 2021, le Premier ministre annonçait le développement d'une offre de taxis franciliens accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR), en vue des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Cinq mois plus tard, le 22 avril 2022, le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) a adopté, fin avril 2022, un avis favorable au décret introduisant le cadre de cette aide. Ce décret institue une aide à l'acquisition ou à la location de taxis accessibles aux PMR, électriques ou classés Crit'Air 1, dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 170 grammes par kilomètre.

40 % du coût d'acquisition

Pour les véhicules classés « électrique », le montant de l'aide est fixé à 40 % du coût d'acquisition, dans la limite de 16 500 euros. Idem pour les véhicules classés « 1 », dans la limite de 9 500 euros ». Cette prime est attribuée dans la limite des 1 000 premiers dossiers complets et éligibles. Un arrêté en fixera les modalités d'application. Concrètement, les taxis subventionnés seront assurés de pouvoir circuler dans la zone à faible émission, avec l'obligation de transporter des personnes PMR lors de la période des Jeux de Paris 2024, et en amont de celle-ci.

ARTICLE INITIAL DU 16 NOVEMBRE 2021

Afin de faciliter l'accès aux Jeux de Paris 2024 « dans les meilleures conditions pour les personnes en situation de handicap », la flotte de taxis parisiens accessibles sera triplée pour atteindre 1 000 taxis d'ici 2024 via une prime à l'accessibilité assise sur la prime actuelle à la conversion électrique. C'est l'une des nouvelles mesures dévoilées par Jean Castex à l'issue du Comité interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques (CIJOP) de Paris 2024 qui s'est tenu le 15 novembre 2021. Objectif ? « Favoriser la bonne livraison des Jeux et renforcer son héritage social ». Parmi les 170 « Mesures de l'héritage pour Paris 2024 » annoncées dès 2019 (en lien ci-dessous), une vingtaine concerne particulièrement les personnes en situation de handicap, dans des domaines tous azimuts : augmenter leur accès à la pratique, promouvoir les disciplines paralympiques, soutenir les athlètes de haut niveau ou encore assurer l'accessibilité des transports et des sites olympiques.

D'autres mesures

D'autres mesures ont été annoncées lors du CIJOP comme le développement du sport santé qui, depuis 2018, permet d'accompagner des jeunes de 3 à 8 ans confrontés à un risque de surpoids et d'obésité, la priorité au financement des équipements sportifs ou encore la généralisation des « 30 minutes d'activité physique et sportive » quotidiennes à l'école. Est également prévu l'accès en vélo aux sites olympiques et paralympiques via 420 km de pistes cyclables et le verdissement de la flotte fluviale de la Seine. Le ministère de la Culture lancera, quant à lui, les Olympiades culturelles en 2022. Enfin, un point a été fait sur les axes d'optimisation de la haute performance sportive pour la réussite de l'Equipe de France avec une augmentation des moyens dédiés pour atteindre 120 millions d'euros à partir de 2022, le renforcement de l'encadrement tricolore, la création de cellules de la performance autour des athlètes médaillables et la création de passerelles entre sport olympique, paralympique et sport professionnel.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.