PCH : une 2ème augmentation de 1 % au 1er mai 2023

Certains éléments (aide humaine, forfait cécité ou surdité, aidant familial) de la Prestation de compensation du handicap augmentent en moyenne de 1% le 1er mai 2023, après 2 hausses en décembre 2022 et avril 2023. Quels sont les nouveaux montants ?

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article

Comme chaque année le 1er mai, le SMIC augmente (+2,2 % en 2023), entrainant dans sa hausse la grille des minima conventionnels des salariés du particulier employeur. C'est ainsi que les tarifs de la prestation de compensation du handicap (PCH) sont, eux aussi, relevés d'un peu plus de 1%. C'est la deuxième fois en deux mois que les éléments de la PCH sont revalorisés puisqu'ils avaient déjà connu une hausse au 1er avril, faisant suite à celle de décembre 2022. Tous les nouveaux montants figurent dans un document édité par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS). En noir figurent ceux qui restent inchangés et en rouge ceux qui ont augmenté.

Les nouveaux montants

• En ce qui concerne l'aide humaine, les tarifs horaires sont tous revalorisés, à l'exception de celui concernant le recours à un service prestataire, qui reste à 23 euros (contre 22 en décembre 2022).
- Emploi direct, principe général : 16,88 euros (contre 16,70 euros au 1er avril 2023)
- Emploi direct (si réalisation de gestes liés à des soins ou aspirations endotrachéales) : 17,58 euros (contre 17,40 au 1er avril)
- Service mandataire, principe général : 18,57 euros (contre 18,37)
- Service mandataire (si réalisation de gestes liés à des soins ou aspirations endotrachéales) : 19,34 euros (contre 19,14)
- Aidant familial dédommagé : 4,50 euros (contre 4,43)
- Aidant familial dédommagé (si celui-ci cesse ou renonce totalement ou partiellement à une activité professionnelle) : 6,75 euros (contre 6,65)

• Le montant mensuel maximum du dédommagement de chaque aidant familial s'élève dorénavant à 1 160,25 euros (contre 1 142,20) et 1 392,30 s'il est majoré (contre 1370,64).

• Les forfaits mensuels cécité 759,85 euros (contre 751,40), surdité 455,91 euros (450,84) ou surdicécité de 455,91 à 1215,76 euros (de 450,84 à 1202,24) augmentent également.

• Ainsi que le 1er élément de la PCH pour les personnes hébergées à temps complet dans un établissement : de 54,72 à 109,44 euros par mois.

• Les autres montants pour les forfaits PCH parentalité pour les aides humaines et techniques et autres éléments de la PCH restent inchangés (le document détaille également les durées maximales d'attribution pour ces derniers).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.