Pédiatrie en crise : des Assises prévues au printemps 2023

Les professionnels du secteur de la pédiatrie sont en grève depuis plusieurs semaines. Face à ce cri d'alarme, le ministère de la Santé annonce la tenue des Assises de la Pédiatrie et de la Santé de l'enfant au printemps 2023.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Il y a comme un air de déjà-vu au ministère de la Santé. Après la psychiatrie (article en lien ci-dessous), la pédiatrie, elle aussi en crise, aura droit à ses « Assises ». Une sorte de grand rendez-vous national « pour porter une feuille de route ambitieuse pour la pédiatrie et la santé des enfants dans notre pays », indique le ministère de la Santé dans un communiqué le 29 novembre 2022. Est-ce là un effet d'annonce pour éteindre l'incendie qui consume les services de pédiatrie depuis plusieurs semaines ? Ou le début d'une « refondation en profondeur » de la spécialité ? Cette nouvelle fait en tout cas suite aux « nombreux échanges » que le ministre de la Santé, François Braun, a eu avec les professionnels du secteur au cours des dernières semaines. Pour rappel, ils alertent sur la situation précaire de l'hôpital, en pleine épidémie de bronchiolite, et réclament plus de moyens et de reconnaissance de la part de l'Etat.

Rendez-vous au printemps 2023

Les travaux préparatoires aux Assises de la pédiatrie et de la santé, prévues au printemps 2023, seront donc lancés le 7 décembre 2022. A partir de cette date, un comité d'orientation des Assises prendra ses fonctions, réunissant les institutionnels mais aussi les professions concernées, usagers et familles, collectivités territoriales ou encore des membres de la médecine scolaire. Ce comité sera dirigé par le secrétaire d'Etat chargé de l'enfance et des familles, Adrien Taquet, et Christèle Gras Le Guen, présidente de la Société française de pédiatrie. Ils auront pour mission dans les prochains mois de « faire évoluer durablement la prise en charge et la santé de l'enfant », en renforçant plusieurs axes : la prévention dans le quotidien des enfants et des familles notamment à l'école, la gestion des pathologies aigües en urgence, celle des maladies chroniques, la formation initiale et continue des professionnels aux besoins de santé de l'enfant, l'évolution des métiers médicaux et paramédicaux, le renforcement de la pédopsychiatrie et de la santé mentale des enfants, la lutte contre les inégalités sociales au plus jeune âge de la vie, etc.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.