Pensions d'invalidité : la hausse reportée à l'automne

La hausse des pensions d'invalidité devait intervenir au 1er avril 2020. Mais les pensionnés ne l'ont pas observée sur leur compte en banque. L'Assurance maladie a reporté cette augmentation " à l'automne ", avec néanmoins un effet rétroactif.

• Par

Thèmes :

Commentaires16 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 2 octobre 20020
Après plusieurs semaines d'attente, un allocataire nous informe que, le 2 octobre, il a enfin perçu son ASI et sa pension d'invalidité réévaluées, tenant compte des nouveaux montants, avec un effet rétroactif sur les mois précédents. Par ailleurs, le PLFSS (projet de loi de financement de la Sécurité sociale) prévoit une nouvelle hausse exceptionnelle de l'ASI de 50 euros en 2021, la portant à 800 euros pour une personne seule (article en lien ci-dessous). 

Article initial du 3 septembre 2020
Les pensions d'invalidité devaient, comme chaque année au 1er avril pour les prestations sociales, être revalorisées en 2020 (avec un paiement début mai). « Mais ma pension n'a pas été augmentée », s'inquiète début mai Derrick sur le forum des assurés Ameli (Sécurité sociale). Réponse des services dédiés : « On observe un délai dans le paiement de cette revalorisation ».

Jusqu'à l'automne

Les pensionnés devront en réalité patienter… « jusqu'à l'automne ». C'est la réponse, évasive, qui a été donnée à nos confrères du site Faire face par la Caisse nationale d'assurance maladie. Nouvelle rassurante malgré tout : un rattrapage est prévu pour toutes les mensualités depuis avril. La Cnam avance, pour justifier ce report, le prétexte de la crise du Covid et la « mobilisation des ressources à la gestion en urgence ». Mais, dans ce cas, pourquoi l'AAH (Allocation adulte handicapé) n'a-t-elle pas été également affectée ? Rappelons qu'elle a bel et bien augmenté de 2,7 euros le 1er avril 2020 (+ 0,3 %), passant à 902,7 euros à taux plein (article en lien ci-dessous).

Quelle hausse pour les pensionnés ?

En 2018, le gouvernement avait décidé une hausse limitée des pensions d'invalidité à 0,3 % mais, à la faveur du mouvement des Gilets jaunes et du Grand débat national, Emmanuel Macron annonçait, en avril 2019, une réindexation de 0,9 % pour l'année 2020. Ce coup de pouce ne concernait toutefois que les « petites » pensions inférieures ou égales à 2 000 euros brut par mois. Pour les autres, tout comme les titulaires d'une rente accident du travail-maladie professionnelle, la hausse de 0,3 % devait s'appliquer. Rappelons qu'au 1er avril 2019, ces pensions n'avaient été réévaluées que de 0,3 %, suscitant l'indignation des personnes concernées ; l'inflation étant de 1,8 % sur les douze derniers mois, elles avaient déploré une perte de leur pouvoir d'achat.

L'Asi en attente ?

A noter que l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI), minimum social dédié aux pensionnés d'invalidité disposant de faibles ressources, devait, quant à elle, être revalorisée de manière exceptionnelle au 1er avril 2020 pour garantir un niveau de revenu de 750 euros par mois pour une personne seule ou lorsqu'un seul des conjoints en bénéficie et de 1312,50 euros par mois lorsque les deux conjoints en bénéficient (sous conditions de ressources), soit une augmentation de 27 à 45 euros par mois selon les situations. Or, début septembre 2020, le décret d'application n'est toujours pas paru. « Il est attendu prochainement », répondait la plateforme Ameli à l'un de ses administrés… en juillet 2020 ! Patience et longueur de temps…


Et la pension des chefs d'exploitation ?

Enfin, la pension d'invalidité des chefs d'exploitation agricole, pour sa part, est relevée au 1er janvier 2020 pour atteindre au moins 319 euros par mois pour une invalidité partielle et 565 euros par mois pour invalidité totale, ce qui représente un gain de 29 euros par mois dans le premier cas et de 200 euros dans le second. Le décret permettant son application (n° 2020-602) est paru le 19 mai 2020.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires16 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
16 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.