Prime Covid 150€ : pour quels allocataires AAH/invalidité?

Les bénéficiaires de l'ASS, RSA, de l'APL et certains jeunes de moins de 25 ans peuvent bénéficier de deux aides exceptionnelles pour faire face à la reprise de l'épidémie. Certains allocataires AAH et pensionnés d'invalidité sont concernés.

• Par

Thèmes :

Commentaires9 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Dernière minute du 24 octobre 2020
Plusieurs annonces ont été faites par le gouvernement, contradictoires, laissant planer le doute sur l'attribution de ces aides exceptionnelles, notamment en ce qui concerne les titulaires de l'AAH (allocation adulte handicapé). La version ci-dessous tient compte des infos réactualisées.



Article initial réactualisé
Alors qu'Emmanuel Macron déclare le couvre-feu dans 9 métropoles de 21h à 6h et que cette mesure risque de faire basculer dans la pauvreté des centaines de milliers de personnes supplémentaires, il annonce une aide exceptionnelle pour les plus démunis, pas seulement dans les zones d'alerte maximale mais sur l'ensemble du territoire. 4,1 millions de foyers seraient ainsi concernés. Ce dispositif avait déjà mis en place au printemps dernier, pour un coût de près d'un milliard d'euros (article en lien ci-dessous). Mais à qui cette prime est-elle destinée ? Durant quatre jours, les annonces contraires se sont succédé, semant le doute dans l'esprit de nombreux allocataires (article initial en lien ci-dessous). Le 18 octobre, Jean Castex a tranché, dans un entretien accordé au Journal du dimanche…

Pour qui ?

Les bénéficiaires de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS, pour les chômeurs en fin de droit), du Revenu de solidarité active (RSA) ou du RSO au titre des mois de septembre ou octobre toucheront une prime Covid exceptionnelle de 150 euros par ménage (personne seule ou en couple), une seule fois. Le président a en effet déclaré « qu'il ne pérenniserait pas » cette mesure. A laquelle s'ajoute une prime de 100 euros par enfant de moins de 20 ans (200 pour 2, 300 pour 3...). Quant aux familles avec enfant(s) bénéficiaires d'une aide personnelle au logement (Apl), ils bénéficieront d'une aide de 100 euros par enfant à charge. A noter que, dans son discours, Emmanuel Macron avait mentionné qu'elle pourrait aller jusqu'à "450 euros au total", ce qui laissait supposer que la prime de 100 euros ne serait versée que pour trois enfants maximum (comme illustré dans le tableau de la photo ci-dessous). Cette info a d'ailleurs été reprise par plusieurs medias. Interrogée à ce sujet, la Cnaf (Caisse nationale des allocations familiales) répond "qu'il n'y a pas de plafonnement du montant ni du nombre d'enfants à charge". 

Une option pour les jeunes

Les associations de lutte contre la précarité avaient alors déploré que les jeunes de 18 à 25 ans (qui n'ont pas droit au RSA avant 25 ans) sans enfant soient exclus de ce coup de pouce. Le gouvernement a donc décidé de rectifier le tir. Le service de presse du cabinet du Premier ministre précise que le bénéfice de cette aide de 150 euros sera donc également dédié aux "jeunes avec APL hors étudiants" et aux "étudiants boursiers, qu'ils soient aux APL ou non"Les étudiants qui perçoivent des APL sans être boursiers n'y ont donc pas droit. La Caf confirme néanmoins de son côté que cette aide peut aussi être versée aux apprentis et étudiants salariés percevant les APL. Bref, depuis des semaines, difficile de s'y retouver car des infos souvent contraires circulent et les services interrogés ne sont pas toujours capables de donner une réponse synchrone ! Un projet de décret a été rendu public mais n'est toujours pas validé. 

Pour quels titulaires de l'AAH ?

Il y a plusieurs scénarios.

• Premièrement, les personnes en situation de handicap, notamment bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) ou de la pension d'invalidité, qui touchent les APL et ont au moins un enfant de moins de 20 ans, percevront la prime de 100 euros par enfant. S'ils ont moins de 25 ans et non étudiants, perçoivent l'APL et répondent aux critères mentionnés ci-dessus, ils toucheront 150 euros.

• Ensuite, les bénéficiaires de l'AAH qui la cumulent avec le RSA peuvent bénéficier de l'aide exceptionnelle de 150 euros, auxquels s'ajoutent 100 euros par enfant à charge de moins de 20 ans. Donc, oui, certains allocataires de l'AAH peuvent toucher l'aide, à condition de percevoir l'une des prestations sociales mentionnées (ASS, RSA ou APL).

Quand et comment la percevoir ?

Les Caf, les caisses de MSA et Pôle emploi sont chargées de verser cette prime exceptionnelle, à partir du 27 novembre pour les familles et les jeunes de moins de 25 ans non étudiants. Si vous vivez en couple, une seule aide est versée par foyer, en une seule fois. Elle est destinée aux allocataires, partout en France (métropole et outre-mer). Les allocataires concernés n'ont aucune démarche à effectuer ; ils ont reçu ou vont recevoir prochainement un courrier à ce sujet. 

Le Premier ministre devait préciser et compléter ces mesures à l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre mais ces annonces ont été reportées suite à la décapitation de l'enseignant Samuel Paty. La présentation de « l'acte II de la stratégie pauvreté » du gouvernement devrait intervenir cette semaine.

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires9 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
9 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.