Rejoignez les équipes Cdiscount Rejoignez les équipes Cdiscount Rejoignez les équipes Cdiscount

Des pubs bien audiodécrites: un guide pour aider les marques

Le 1er Guide d'audiodescription des pubs télé pour les clients déficients visuels voit le jour en France afin d'orienter les marques, même si elles n'ont aucune obligation légale. Un challenge pour ces formats très brefs et particulièrement imagés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

L'audiodescription, cette « voix qui murmure à l'oreille », un bon outil marketing pour toucher personnes déficientes visuelles ? En effet, elles sont trois sur quatre à déclarer* qu'une marque qui fait le choix d'audiodécrire ses campagnes publicitaires influence de façon positive leur perception à son égard. L'interprofession publicitaire a donc décidé de publier début décembre 2021 un « Guide de bonnes pratiques d'audiodescription des publicités télévisées », élaboré en concertation avec les associations dédiées et les métiers de l'audiodescription.

Une première étape

La pub présente en effet davantage de contraintes (durée courte, format spécial ou idée créative) qui peut parfois exclure la possibilité d'audiodécrire. Par ailleurs, la présence de voix hors-champ (voix off) laisse peu d'espace. Si la loi (du 30 septembre 1986 modifiée par celle du 5 mars 2009) oblige les principales chaînes de télé à audiodécrire leurs œuvres cinématographiques et audiovisuelles, aucune de ces dispositions ne vise la pub.

Objectif de cette version 1.0 ? « Créer un cadre favorable »  et « proposer des bonnes pratiques », selon ses concepteurs. Quelques exemples très concrets : éviter l'utilisation de termes étrangers, l'évocation de produits alcooliques ou du tabac ou encore les stéréotypes sexistes... Ce guide de 16 pages entend également « protéger les consommateurs déficients visuels, sur le plan légal et déontologique » en assurant la « conformité des représentations publicitaires audiodécrites, l'intelligibilité d'informations habituellement présentées à l'écrit, une information claire et loyale du consommateur »... Ce n'est qu'une première étape qui, à terme, vise à sensibiliser les pouvoirs publics afin de faciliter l'audiodescription d'un point de vue juridique.

Rappelons que, fin 2020, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qui exige une « audiodescription de qualité », publiait lui aussi un guide dédié pour la production audiovisuelle (film, téléfilm...)  (article en lien ci-dessous).

* Enquête CFPSAA et l'association SJBK octobre 2021

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.