Stoke Mandeville, top départ de la flamme paralympique

Les prémices des Jeux paralympiques sont nées au lendemain de la Seconde guerre mondiale dans un hôpital du sud de l'Angleterre, à Stoke Mandeville. 75 ans plus tard, le Comité international paralympique y rallume la flamme pour Paris 2024.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

A partir de Paris 2024, « de la même manière que la flamme olympique est allumée à Olympie, en Grèce, il est désormais prévu que la flamme paralympique soit 'créée' à Stoke Mandeville, marquant le début de son relais ». « Ce nouveau concept vise à accroître la prise de conscience mondiale du rôle » joué par ce site « dans la naissance et le développement du mouvement paralympique », selon le Comité paralympique international (CIP). Cette décision prise lors du 75e anniversaire des Jeux de Stoke Mandeville, en juillet 2023, a été annoncée le 6 octobre. Au même moment, le Comité d'organisation Paris 2024 siffle le top départ de la vente en ligne des billets pour les Jeux paralympiques (Lire : Jeux para 2024 : dès le 9 octobre, des billets à quel prix?). Les modalités et dates de création de la flamme paralympique pour Paris 2024 seront annoncées « en temps utile », précise le CIP.

75 ans d'histoire

1948, dans un hôpital de Stoke Mandeville, une bourgade d'à peine 1500 habitants, au sud de l'Angleterre. Ludwig Guttmann, un neurologue allemand qui vient d'ouvrir un centre de traitement des traumatismes la moelle épinière, réfléchit à un moyen de réhabiliter les soldats et victimes de la Seconde guerre mondiale par le sport. Au fil du temps, le sport de rééducation vers le sport récréatif puis de compétition. Il imagine alors des épreuves sportives adaptées au moment même où les Jeux olympiques battent leur plein à Londres. Les « World wheelchair and amputee games » voient le jour avant de devenir officiellement, douze ans plus tard, les Jeux paralympiques. La première édition s'est déroulée à Rome, en 1960. Mais l'héritage du paralympisme est restée à Stoke Mandeville, dans le Buckinghamshire.

« Ce qui a débuté comme un événement sportif à petite échelle en 1948 à l'arrière d'un hôpital de rééducation pour seize anciens combattants blessés est aujourd'hui devenu le troisième plus grand événement sportif au monde », rappelle Andrew Parsons, président du CIP.

© Site de Paris 2024

Vieille photo noir et blanc avec des joueurs de basket en fauteuil roulant
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.