Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante

Trophées: ces nounous qui prennent soin d'enfants handicapés

Accueillir tous les enfants, y compris ceux en situation de handicap, c'est la "mission" de trois assistantes maternelles. Une "bouffée d'air frais" pour les parents, récompensée par les Trophées des nounous 2019.

29 novembre 2019 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Tom, 4 ans, souffre du syndrome de Pax-1, une maladie génétique rare -8 cas en France- qui provoque des retards psychomoteurs et de langage. « Son ancien neurologue disait qu'il ne parlerait ni ne marcherait jamais, explique sa maman. Et puis il était très renfermé, avait de grosses difficultés de socialisation. » Elle se réjouit aujourd'hui des « progrès impressionnants » qu'il a fait, non pas grâce à ses professionnels de santé mais à sa nounou. Sandrine a pris le temps de faire progresser Tom dans son quotidien et a lui a permis de prendre confiance en lui, offrant « une grosse bouffée d'air frais » à sa maman. Sa ténacité a été récompensée lors de la 4e édition des Trophées des nounous, organisée par le CFTC Santé sociaux, fédération des métiers de la santé et des services à la personne, le 23 novembre 2019, à l'occasion de la journée nationale des assistantes maternelles. 350 dossiers avaient, au préalable, été envoyés par les parents pour mettre à l'honneur leur employée.

La clé : s'adapter

Scolarisé, Tom n'a pas pu se rendre à l'école pendant un long moment par manque d'AESH (accompagnement d'élèves en situation de handicap). Sandrine a donc décidé de s'occuper exclusivement de lui et de lui proposer des activités scolaires pour ne pas perdre le rythme. « Je perds de l'argent car j'aurais pu m'occuper d'un autre enfant mais j'ai gagné au change, explique-t-elle. C'est un bonheur ce petit garçon, une leçon de vie. » Son handicap ? Elle s'y adapte. « C'est ma mission, estime-t-elle. Il ne parle pas, certes, mais il se fait comprendre avec des gestes. Il a toute sa place ici. »

Une « renaissance »

Solène Laffargue fait également partie des quatre nounous primées lors de cette cérémonie. Professeur d'histoire de formation, elle a tout quitté pour s'occuper de Mathilde et Zoé, 6 et 9 ans. La benjamine souffrant de diabète, elle a dû apprendre les gestes de prévention mais aussi les soins à effectuer en cas de crise. Plus qu'une évidence, c'est une « renaissance » pour la jeune femme de 28 ans. « Ca change la vie, confie Marie Piganio, la maman des fillettes. Le matin, vous partez sereine au boulot ! » Une bonne nounou ? « De l'amour, du temps et de l'attention », répond-elle.

Une MAM accessible

Accueillir tous les enfants, y compris ceux en situation de handicap, c'est l'objectif de quatre assistantes maternelles à travers leur projet de MAM (maison d'assistante maternelle) dans l'Allier. « Dès le départ, tout a été pensé et voulu pour accueillir les enfants en situation de handicap », expliquent-elles. Pour les recevoir dans les « meilleures conditions », elles ont notamment appris le langage signé et la méthode Montessori et souhaitent poursuivre d'autres formations. Pour l'heure en construction, l'établissement devrait ouvrir ses portes en septembre 2020. Séduit par cette initiative, le maire de la commune a décidé de prendre en charge l'intégralité des travaux, en tenant compte des besoins particuliers des enfants handicapés (portes larges, rampes d'accès…).

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.