Violette, 1 000 km à pied pour combattre la fibromyalgie

Violette a 14 ans lorsque la fibromyalgie vient bouleverser ses rêves et projets. En 2019, elle piétine la douleur lors d'un tour du monde en solitaire. A 36 ans, elle sort un livre et se lance un nouveau défi : relier Marseille à Paris à pied.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Lorsque la douleur a soudain jailli à l'intérieur de mon pied, je ne pouvais pas deviner que, plus de vingt ans après, elle serait toujours ma compagne d'infortune... Pas plus que j'allais devoir attendre plusieurs années avant de pouvoir lui donner un nom. Celui-ci n'est pas facile à prononcer : fibromyalgie », confie Violette Duval dans son livre Bornes to walk (éditions Hugo doc), en librairie à compter du 21 avril 2022. Elle a quatorze ans lorsque les prémices de la maladie apparaissent lors d'un entraînement de basket : douleurs musculaires et articulaires persistantes, maux de tête, troubles de la concentration, fatigue chronique... Depuis, la jeune femme se bat contre son corps mais aussi contre les médecins qui n'opposent bien souvent que le « mépris à ses souffrances », selon elle.

1 000 km à pied pour sensibiliser

Seule directive ? « Rester active ». Si cette solution est loin de guérir ses maux, Violette l'applique au pied de la lettre et part faire le tour du monde. En 2019, malgré les douleurs, elle entreprend une marche solitaire de 6 765 kilomètres, avec pour seule compagnie sa poussette « Huguette ». A 36 ans, elle reprend la route, en France cette fois ! Du 19 mars au 12 mai 2022, journée mondiale de la fibromyalgie, Violette repoussera encore ses limites, pour sensibiliser le corps médical, les décideurs et le grand public à ce syndrome « qu'on ne connaît pas et qu'on ne soigne pas » alors qu'il touche pourtant près de 2 % des Français. En moins de deux mois, elle se met au défi de relier Marseille à Paris. 1 000 kilomètres à pied, « ça use, ça use »... Mais, après tout, Violette est « born to walk » (née pour marcher).

© Instagram violette.duval

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.