Quelles sont les principales aides sociales en France ?

Résumé : Le dispositif d'aides sociales, qualifié le 6 juin 2018 de "maquis injuste et illisible" par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, doit être passé au crible par le gouvernement, en quête d'"efficacité" mais aussi d'économies. Quelles sont-elles ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

AAH

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) a été versée à 1,1 million de personnes en 2017, pour un coût de 9,35 milliards d'euros, selon la commission des finances. 9,7 milliards sont prévus pour 2018 dans le budget. L'AAH a augmenté de 1% en avril 2018 pour atteindre 819 euros maximum. Elle doit par ailleurs connaître des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre, à 860 euros, et au 1er novembre 2019 pour atteindre 900 euros (articles en lien ci-dessous).

RSA

Le Revenu de solidarité active (RSA), revenu minimum pour les personnes sans ressources, était versé à près de 1,83 million de foyers en décembre 2017, selon la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf). Le montant moyen perçu était de 490 euros mensuels. À fin 2017, les Caf avaient versé 10,63 milliards d'euros au titre du RSA.

Prime d'activité

La prime d'activité, aide aux travailleurs à revenus modestes créée début 2016, était versée en décembre 2017 à 2,67 millions de foyers, selon la Cnaf. Son montant moyen était de 158 euros, et son coût a atteint 5,06 milliards d'euros en 2017. Pendant la campagne, Emmanuel Macron s'est engagé à la revaloriser de 50%. Une première revalorisation de 20 euros mensuels, votée dans le budget 2018, doit intervenir en octobre, la hausse devant se poursuivre "chaque année jusqu'à atteindre 80 euros par mois en plus".

ASS

L'allocation de solidarité spécifique (ASS) est destinée aux chômeurs de longue durée ayant épuisé leurs droits à l'assurance chômage. Selon les documents annexés au budget 2018, son coût devrait atteindre 2,3 milliards d'euros en 2018 pour plus de 400 000 bénéficiaires.

ASPA

L'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex-minimum vieillesse) est versée aux plus de 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail) ayant de faibles ressources. Elle a augmenté de 30 euros à 833 euros par mois pour une personne seule au 1er avril, et d'autres revalorisations exceptionnelles de 35 euros au 1er janvier 2019 et 35 euros en janvier 2020 sont prévues. La Drees dénombrait, en 2015, 550 000 bénéficiaires, pour un coût annuel de 2,5 milliards d'euros.

La garantie jeunes

La garantie jeunes propose aux 16-25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation, une allocation mensuelle d'un montant maximal équivalent au RSA et un accompagnement renforcé vers l'emploi pendant un an. Son coût en 2018 doit être de 503,27 millions d'euros, pour 100 000 jeunes accompagnés contre 85 000 en 2017, selon le budget.

APL

L'aide personnalisée au logement (APL), diminuée de 5 euros par mois à l'automne 2017, comptait 2,8 millions de bénéficiaires en 2016, selon les documents annexés au budget 2018. Son montant moyen était de 251 euros mensuels en locatif et en foyer, et son coût annuel pour 2018 est estimé à 6,8 milliards d'euros.

APA

L'allocation personnalisée à l'autonomie (APA), qui aide à financer les dépenses d'aide à domicile (aide-ménagère etc) ou les frais de maison de retraite des personnes âgées, comptait 1,3 million de bénéficiaires fin 2015, pour un coût annuel de 5,6 milliards d'euros, selon la Drees.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 07-06-2018 par Bocher Laurent :
"L'allocation (AAH) sera ... de 900 euros au 1er novembre 2019." (lire au début de la page). Pour résumé, le Gouvernement Macron va augmenter l'AAH de 90 (et non 100 € comme promis) et cela au bout de (approximativement... )19 mois (d'avril 2017 à novembre 2019... ) (plus d'un an et demi)... Elle est belle la générosité du gouvernement Macron... Et nous, pendant ce temps, nous sommes toujours au dessous du seuil de pauvreté...Et même encore après la validation de la loi... Félicitations, gouvernement Macron !!!

Le 08-06-2018 par Bocher Laurent :
Je voulais dire "le gouvernement d'Edouard".

Le 13-06-2018 par PENDA :
C'est simplement lamentable qu'on soit obligé d'attendre Novembre 2019. Nous n'arrivons plus à joindre les deux bouts.
Nous avons aussi eu une vie professionnelle, et avons aussi participé à la solidarité nationale. Un peu de considération SVP.

Le 17-06-2018 par Krys :
Le pire dans tout ça s'est que dès que la AHH passera à 900€, les aides au logement vont fo durent comme neige au soleil ! Ne vous y trompez pas,tout ce qui est donné de la main droite est très vite retiré de la main gauche!

Le 21-06-2018 par Bocher Laurent :
Je ne suis qu'un citoyen lambda, mais je suis d'avis que ce gouvernement, comme hélas les gouvernements précédents, se moquent de nous. Nous, invalides, parmi la population la plus vulnérable, continuons de subir les promulgations les plus indignes et les manquements à la parole les plus élémentaires. Nous constituons hélas une population beaucoup moins menaçante pour le pourvoir que bien des populations revendicatrices, également légitimes. Alors, on (en l'occurrence le gouvernement) ne tient pas compte de nous et peu importe nos revendications (pourtant si légitimes), puisque nous ne sommes qu'à leurs yeux qu'une population insignifiante...

Le 29-06-2018 par ruth :
bjr vs avez raison ns avons bcp travaillé et ns sommes considéré comme insignifiants!! d'ici q l'euthanasie face parti de leurs plans???j'ai q 720€ :retraite complète!! ts mes trimestres????
loi n du seuil de pauvreté et du minimum vieillesse!!! oui il donne peu pr reprendre bcp d'un autre coté les dépenses extravagantes du couple(env 1million d'€)pr leurs plaisirs!! et quoi encore???? on les paie!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr