Jeux Rio 2016 : des médailles écolo, en braille et sonores

Résumé : Le comité d'organisation des Jeux de Rio 2016 a dévoilé les médailles qui seront remises aux champions des Jeux olympiques et paralympiques. Focus sur ces créations, avec quelques particularités pour les paralympiques.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Fait inhabituel, les organisateurs de Rio sont en avance. De deux jours. Probablement encouragés par la présence de Thomas Bach, président du Comité international olympique, au parc olympique de Barra, ils ont levé le voile sur le look des médailles olympiques à l'occasion d'une conférence de presse spéciale. De prime abord, rien de bien nouveau. Pourtant, quelques détails ont été modifiés.

Des grelots pour les sportifs malvoyants

Chaque pièce pèse 500 grammes. Sur toutes les médailles, le logo de Rio 2016, entouré de feuilles de laurier, est incrusté sur une face. Une image symbolique qui mêle les forces de la nature à celles de l'homme, selon le comité d'organisation. Sur l'autre face, la déesse grecque de la victoire, Niké, apparaît fièrement. Un ornement plutôt traditionnel puisqu'elle décore les médailles olympiques depuis les Jeux d'Amsterdam de 1928. Qu'y a-t-il donc de nouveau ? Les 2 médailles paralympiques de 2016 sont plus bombées au centre et munies de petits grelots en acier pour les rendre plus faciles d'accès aux personnes malvoyantes. La médaille d'or est la plus sonore tandis que la médaille de bronze ne produit aucun bruit. Elles portent également une inscription en braille : « Rio 2016 Paralympic Games ».

Une fabrication écolo

En tout, 2 488 médailles olympiques et 2 642 médailles paralympiques seront remises. Grande nouveauté pour cette édition 2016, elles ont été conçues dans le respect de l'environnement et à partir de matériaux recyclés. Les modèles en or, par exemple, sont garantis sans mercure. Les médailles d'argent et de bronze sont, elles, composées d'éléments recyclés à hauteur de 30%. Les Brésiliens sont même allés plus loin en fabriquant des rubans conçus de 50% de plastique issu de bouteilles usagées. Les récompenses sont aussi précieusement rangées dans des boîtes en bois coulissantes fabriquées de façon écologique (voir vidéo ci-dessous).

« Un nouveau monde »

Même combat pour les podiums et les vêtements des volontaires qui s'affaireront lors des cérémonies de remise de prix : du 100% coton. « L'idée est que ces tenues montrent que Rio de Janeiro est une ville accueillante », explique Andrea Marques, styliste responsable des uniformes olympiques. Pour le comité, le résultat « témoigne de l'élégance tropicale et du style de vie décontracté de la ville. » Les podiums sont faits de bois de pin et décorés de plantes. A l'issue des Jeux, ils auront droit à une seconde vie en faisant office de meuble. Autre surprise, les organisateurs ont communiqué le slogan des Jeux 2016 : « Un nouveau monde ». Rien que ça. Pour Thomas Bach, « c'est l'essence du mouvement olympique : aller vers un monde meilleur. Il y aura un Rio de Janeiro avant et après les Jeux olympiques. Un Rio meilleur et rénové. Tout ceci est très positif pour la jeunesse brésilienne ».

© Rio 2016

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches