ESPTA: une école supérieure adaptée aux étudiants Asperger

"Etudier dans le respect de l'atypicité", tel est l'enjeu de l'Ecole supérieure pour les talents atypiques, notamment Aspie, dans le Val d'Oise. Au programme : classe insonorisée, salle de relaxation, groupes réduits et cours de "savoir social".

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Pas toujours facile de trouver sa place sur les bancs des universités lorsque l'on est autiste de haut niveau... Pour donner à ces élèves les meilleures chances de réussite, des professeurs, eux-mêmes « Asperger », ont créé l'Ecole supérieure pour les talents atypiques (ESPTA), basée sur le campus universitaire de Cergy-Pontoise (Val d'Oise). Les spécificités de cet établissement privé hors contrat ? Des groupes réduits de dix à quinze étudiants maximum, des professeurs atypiques et neuroatypiques, des classes insonorisées à l'éclairage variable ou encore des salles de relaxation. L'objectif ? Valoriser les talents de ces élèves « hors normes », en conférant un « cadre rigide, correspondant à leurs besoins de routines, afin de leur assurer une vie professionnelle et sociale qui leur permettra d'évoluer dans un contexte neurotypique ».

Financer son cursus avec une bourse

Pour répondre à sa promesse, cette école repose sur trois valeurs majeures : l'innovation et la création d'un enseignement nouveau « plutôt que de chercher à modifier l'existant », l'implication des élèves et l'équité. Elles sont prégnantes dans les trois cursus proposés : deux bachelors (bac+3), développement logiciel et rédaction littéraire/web, ainsi qu'une « prépa » (accessible sans aucun niveau d'étude) qui propose une mise à niveau en français, anglais, mathématiques, informatique ou encore en « introduction au savoir social ». Si les frais de scolarité sont à la charge des étudiants, il leur est cependant possible de bénéficier de bourses. Ils peuvent également partager un appartement en colocation dans une résidence universitaire du campus.

Journée, mode d'emploi !

A quoi ressemble une journée ? Le matin, les étudiants suivent trois cours de 45 minutes, séparés par des pauses de 15 minutes. L'après-midi, place à un cours de 90 minutes, qui peut être divisé en deux, sauf pour les élèves de prépa. Des travaux pratiques d'auto-apprentissage sont ensuite dispensés à domicile. L'enjeu, notamment dans les filières scientifiques et artistiques, est de réaliser des « expériences » et de mettre en pratique la théorie de manière autonome. Au second semestre, deux stages (quatre semaines en hiver et huit en été) sont prévus pour appréhender le monde de l'entreprise « dans le respect de l'atypicité ».

Des conférences et groupes d'entraide

Des conférences (en présentiel ou en visio) sont également dispensées tout au long de l'année, dont certaines ouvertes au grand public et particulièrement aux étudiants d'autres écoles. L'occasion de rencontrer des entrepreneurs, de présenter des métiers et de susciter des vocations mais aussi de sensibiliser aux problématiques spécifiques que rencontrent les « aspies ». Et comme l'éducation va de pair avec une vie sociale -qui n'est pas connue pour être le point fort de certaines personnes autistes-, des groupes d'entraide sont mis en place pour faciliter les liens en dehors des cours. Plus qu'une école, JP, étudiant en informatique, y voit « une communauté bienveillante » qui prend en compte les caractéristiques de chacun et les mène sur la voie de l'inclusion socio-professionnelle. Intéressés ? L'ESPTA accueille encore des étudiants pour l'année 2022, y compris pour la classe préparatoire qui ouvre en février, afin de « redonner progressivement le rythme et le goût des études en prévision de la rentrée en septembre prochain ».

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.