Autisme : 4 clichés démontés par Chams-Ddine, un papa engagé

C'est un trouble dont on parle de plus en plus. Pourtant, les clichés autour de l'autisme ont encore la vie dure. A l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation, le 2 avril 2024, Chams-Ddine Belkhayat, père aidant, les déconstruit un à un.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

« Il n'a pas l'air autiste. » Cette phrase, Chams-Ddine Belkhayat l'a entendue des dizaines de fois au sujet de son fils, Danial, un petit garçon de neuf ans avec autisme. A l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, le 2 avril 2024, cet ancien militaire devenu président de l'association Bleu Network et administrateur de l'association AFG autisme démonte les principaux préjugés sur ce trouble du neurodéveloppement : « l'autisme est une maladie », « il existe des traitements », « les autistes n'aiment pas les gens », « ils font tous des crises ».

Communiquer, la clé !

« Le meilleur conseil que je peux donner, c'est de ne pas juger, de vraiment chercher à comprendre, de ne pas avoir peur si vous êtes face à une personne autiste qui a des capacités pour s'exprimer, de lui poser des questions. Je trouve ça bien de pouvoir s'intéresser à elle », affirme Chams-Ddine, qui revêt du bleu, couleur symbole de cette journée dédiée. 

Pour aller plus loin, diverses ressources existent afin de mieux appréhender les questions liées à l'autisme. En 2021, Chams-Ddine a codirigé, avec Karine Gros et Patrick Binisti, la rédaction du livre Autisme, comprendre pour mieux accompagner (Esf éditeur) (Lire : Chams-Ddine Belkhayat, "J'ai 1 truc à te dire").

© Clotilde Costil

Portrait de Chams-Ddine Belkhayat, souriant, sur un fond bleuté.
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.