Autisme : un Cube immersif pour réduire l'anxiété

Passer au beau milieu d'une zone de travaux ? Une situation banale pour nombre d'entre nous mais qui peut être perturbante pour les enfants autistes. Le Cube, un dispositif de réalité virtuelle, vise à les habituer pour réduire leur anxiété.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Habituer progressivement les enfants autistes aux stimulations sensorielles de leur environnement quotidien, telle est l'ambition du Cube (voir vidéo ci-contre). Ce dispositif d'immersion virtuelle, à l'initiative du Centre d'excellence autisme et troubles du neurodéveloppement du Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Tours, a été inauguré non loin de là, à Mame, le 8 octobre 2020 en présence de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap.

Bientôt une généralisation ?

Les stimulations visuelles et auditives peuvent être très perturbantes pour les personnes avec autisme. Lunettes de réalité virtuelle sur le nez, elles se retrouvent soudain au beau milieu d'une zone de travaux ou d'une cour de récréation. Déstabilisées au début de l'expérience, elles s'habituent peu à peu à cet environnement qui peut leur sembler parfois  « hostile ». Lorsqu'elles vivent ensuite cette situation dans la « vraie vie », l'effet de surprise est atténué, ainsi que l'anxiété. Outre les enfants autistes, ce dispositif, conçu par Imagin-VR, vise à améliorer la prise en charge de ceux qui vivent avec des troubles de l'attention ou du langage. Après l'avoir testé, Sophie Cluzel a évoqué la possibilité de le généraliser partout en France.

2 nouveaux centres d'excellence

Dans un même temps, la ministre a labellisé deux nouveaux centres d'excellence autisme et TND (article en lien ci-dessous). Après ceux de Tours, Montpellier et Paris, l'iMIND de Lyon et le Stras & ND à Strabourg ont été désignés pour accélérer la mise en réseau des chercheurs d'innovation. Objectif ? Réunir des équipes cliniques et scientifiques régionales afin de mettre la recherche participative au cœur du soin et d'assurer un meilleur accès au diagnostic, à une médecine personnalisée.

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.