Conflit Hamas-Israël : un soutien psy pour les traumatisés

Depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas, les personnes traumatisées affluent. La Fondation FondaMental a créé PeaceOfMinds, une plateforme de soutien psychologique pour les Israéliens et Palestiniens touchés par la guerre.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Un char armé dans l’ombre d’un coucher ou lever de soleil.

« Une guerre entraîne inévitablement un traumatisme de masse et une perte de repères importante pour toute une communauté dont la routine est brisée et qui a été exposée à des situations très violentes », selon la Fondation FondaMental. Depuis le 7 octobre 2023, le conflit entre Israël et le Hamas a fait basculer les populations dans l'horreur. Derrière les dizaines de milliers de morts et blessés, la situation psychologique des civils israéliens et palestiniens est plus que préoccupante. « Pour répondre à cet enjeu sanitaire d'urgence », FondaMental, spécialisée dans la recherche et l'accompagnement en psychiatrie, a présenté le 8 décembre 2023 une plateforme d'aide psychologique dédiée. « PeaceOfMinds.info » (traduire, « la paix dans les esprits »), c'est le nom de ce nouvel outil qui vise à « apporter une première aide psychologique aux Israéliens et Palestiniens touchés par le conflit ».

De nombreux impacts psychiques

Dépressions, troubles anxieux, du sommeil, syndrome de stress post traumatique… Ces témoins et victimes de guerre, adultes comme enfants, ont été exposés de façon plus ou moins prolongée à des scènes d'une brutalité inouïe. « Des images d'une grande violence ont circulé dans les médias, propageant l'horreur au monde entier », s'alarme Marion Leboyer, directrice générale de la Fondation FondaMental. Or « ces troubles, surtout s'ils sont mal, trop tardivement ou non pris en charge, ont et auront un impact sévère sur la santé et la qualité de vie des personnes touchées et, ce, à long terme », poursuit-elle. La plateforme PeaceOfMinds doit donc permettre d'en faciliter la compréhension et la gestion. « Nous n'avons pas le pouvoir de changer la guerre et le monde mais il y a des gens qui s'attachent à le réparer. C'est l'objet de cette plateforme », a réagi de son côté Anne Sinclair, journaliste et marraine de la plateforme.

Sur le modèle « d'Ecoute psy Ukraine »

Disponible en hébreu, arabe, anglais et français, cet outil développé notamment avec l'aide du professeur Coraline Hingray (Nancy), spécialiste du stress post traumatique, doit permettre d'agir sur cinq points : auto-évaluer ses difficultés psychologiques, fournir des outils pour gérer ses symptômes, recenser les ressources propres à chaque pays et à chaque langue (groupes d'entraide, consultations spécialisées en ligne...), favoriser le sentiment d'efficacité personnelle et collective et favoriser la connexion interpersonnelle. PeaceOfMinds s'inscrit dans le sillage d'« Ecoute psy Ukraine », une plateforme similaire, également pensée par la Fondation FondaMental lors du déclenchement de la guerre en Ukraine et qui s'adresse aux Ukrainiens déplacés.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.