Des mesures contre l'isolement des personnes fragiles

Le ministre des Solidarités, Olivier Véran, a validé les premières mesures d'un plan contre l'isolement des personnes fragiles -âgées ou handicapées-, dont les conséquences sont "exacerbées" par le confinement.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

L'ancien président PS du conseil départemental de l'Essonne Jérôme Guedj a remis un rapport présentant 42 propositions dont cinq ont été "immédiatement validées" par Olivier Véran, ministre de la Santé et des solidarités, selon un communiqué de son ministère. "L'objectif de ce rapport est d'abord de lutter contre les conséquences du confinement, qui exacerbe les fragilités, quelles qu'elles soient, et de rendre pérenne la solidarité", a expliqué Jérôme Guedj le 8 avril 2020 lors d'un échange téléphonique avec la presse.

N° de la Croix-Rouge renforcé

Le numéro vert national d'écoute de la Croix-Rouge (09 70 28 30 00), qui reçoit entre 5 000 et 6 000 appels par jour, va être renforcé dans les prochains jours. Avec l'appui d'entreprises et mutuelles qui mobiliseront des écoutants, "la plateforme assurera un soutien psychologique et d'orientation pour les personnes âgées et fragiles et isolées", selon le ministère. En outre, le rapport insiste sur la nécessaire solidarité en ces temps de crise sanitaire vis-à-vis des personnes fragiles et isolées, qui ont besoin d'être "régulièrement appelées au téléphone par les services des communes et des départements en leur donnant des moyens". "Téléphonez, téléphonez, téléphonez", martèle le communiqué du ministère à l'attention des proches de personnes fragiles.

Comment cibler ces publics ?

Pour cibler ces personnes, Jérôme Guedj préconise un dispositif juridique d'urgence qui permettrait aux départements de partager aux communes les données des bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa) et de la prestation de compensation du handicap (PCH). L'ancien parlementaire socialiste souhaite s'appuyer sur les 30 000 jeunes du service civique qui ont vu leurs missions suspendues en raison de la crise du Covid-19. Ils pourront se signaler auprès de leur commune pour aider les services municipaux. Pour lutter contre l'isolement, le rapport propose également de "mobiliser les 70 000 gardiens d'immeubles et les bailleurs sociaux et privés pour le repérage et le soutien aux fragilités".
Enfin, un site internet, sur lequel seront répertoriées les bonnes pratiques et initiatives locales luttant contre l'isolement, devrait être lancé dans les prochains jours.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.