Double greffé des poumons, Alexandre va courir 57 km

Le nouveau défi sportif d'Alexandre Allain, atteint de la mucoviscidose et double greffé des poumons : une course de 57 km, le plus long relais du Grand Raid de l'Ultra Marin. Départ le 30 juin 2023 !

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article Double greffé des poumons, Alexandre va courir 57 km

Atteint de la mucoviscidose, double greffé des poumons, Alexandre Allain ne cesse de repousser ses limites en participant à des défis sportifs toujours plus extrêmes. Il a notamment réussi l'exploit de courir le marathon de Paris en 5h31 et est devenu finisher du Half Ironman des Sables d'Olonne après 8h25 d'efforts en juillet 2022. Le 30 juin 2023, il sera sur la ligne de départ du Grand Raid de l'Ultra Marin, accompagné d'une équipe pas tout à fait comme les autres : 175 kilomètres en relais autour du Golfe du Morbihan !

Une équipe de choc !

La participation d'Alexandre Allain au Marathon de Paris, avec Antoine Mugniot, le chirurgien qui l'avait greffé des deux poumons en 2017 avait suscité un fort impact médiatique mais également une vive émotion au sein de l'Institut du Thorax du CHU de Nantes qui le suit depuis sa greffe. Ayant constaté l'effet positif que cela avait généré auprès du personnel soignant, Bertrand Miguet, un anesthésiste, qui a lui-même subi une opération thoracique, a proposé à Alexandre de constituer une équipe de quatre pour participer au Grand Raid de l'Ultra Marin.

Une course de 57 km pour repousser ses limites

Alexandre a choisi d'être le premier relayeur (le premier à gauche sur la photo) ; il devra parcourir 57 km, la plus longue distance des quatre relais, avec pour objectif un chrono de moins de huit heures. Un clin d'œil symbolique aux huit à neuf heures qu'il a passées sur la table d'opération. Ce défi est également l'occasion sensibiliser à la mucoviscidose et au don d'organes en portant les couleurs de l'association Grégory Lemarchal. Il entend, ainsi, remercier la personne qui lui a fait don de ses poumons.

Une préparation intensive

Afin d'être dans les meilleures conditions possibles, Alexandre a suivi une préparation encore plus intense que pour ses précédents défis : plus de 100 km de course à pied par mois à raison de trois ou quatre séances par semaine, couplées à des sessions de renforcement musculaire et de kinésithérapie afin d'optimiser sa récupération. Alexandre met ainsi toutes les chances de son côté pour atteindre ses objectifs et impulser une bonne dynamique à ses coéquipiers.

© A Deux Production

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.