Emploi et handicap: une mission pour faciliter les parcours

Le gouvernement a confié à la présidente du CNCPH, Dominique Gillot, la mission de "faciliter et sécuriser l'emploi" des personnes handicapées mais également de leurs aidants. Un rapport est attendu d'ici 5 mois. Pour nourrir un projet de loi ?

24 octobre 2017 • Par

Thèmes :

Illustration article

Parmi de nombreuses missions, nouvelle mission… Le gouvernement a confié à Dominique Gillot celle de « faciliter et sécuriser l'emploi » des personnes handicapées, ainsi que de leurs aidants, a-t-il annoncé le 23 octobre 2017. L'ex-sénatrice PS du Val d'Oise (2011-2017) devra présenter ses conclusions dans un délai de cinq mois ont précisé, dans un communiqué, les ministres Agnès Buzyn (Santé et Solidarités), Muriel Pénicaud (Travail) et Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge du handicap, réaffirmant leur volonté d'œuvrer pour une « société inclusive ».

Des pistes d'amélioration

Mme Gillot, nommée secrétaire d'État chargée des Affaires sociales et de la Santé en 1999 par Lionel Jospin puis, en 2001, secrétaire d'État en charge des personnes âgées et handicapées, est actuellement présidente du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) (article en lien ci-dessous). Elle devra « trouver des pistes d'amélioration permettant de faciliter l'embauche et le maintien en emploi ». Pour se faire, deux axes d'amélioration ont été identifiés.

1er axe : les aidants

Le premier axe vise à soutenir le retour et le maintien dans l'emploi des aidants familiaux de personnes handicapées comme de personnes âgées avec l'objectif de reconnaître leur investissement, l'enjeu portant principalement sur l'évaluation des besoins des aidants et sur la mise en œuvre de parcours d'accès à l'emploi adapté à ces besoins.

2e axe : emploi et citoyenneté

Le second veut optimiser et faciliter la chaîne d'intervention de l'ensemble des acteurs qui concourent à l'accompagnement vers et dans l'emploi des personnes en situation d'handicap et accompagner vers une solution d'emploi ou de formation  ceux qui en ont besoin. L'objectif, étant, in fine, d'investir, tous les champs de la citoyenneté (école, transports, loisirs…) pour agir efficacement sur le quotidien des personnes.

Les conclusions de ses travaux seront présentées en mars 2018 pour nourrir, le cas échéant, l'élaboration du projet de loi relatif à l'apprentissage et à la formation professionnelle.

Partager sur :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.